Olivier Duhamel accusé d'inceste : enquête ouverte pour «viols et agressions sexuelles»

- Avec AFP

Olivier Duhamel accusé d'inceste : enquête ouverte pour «viols et agressions sexuelles»© Stephane de Sakutin Source: AFP
Olivier Duhamel
Suivez RT France surTelegram

Une enquête pour «viols et agressions sexuelles», visant le politologue Olivier Duhamel, a été ouverte selon le procureur cité par l'AFP. Une «précédente procédure» sur ces faits avait été classée sans suite en 2011.

Le parquet de Paris a ouvert le 5 janvier une enquête pour «viols et agressions sexuelles» après la publication d'extraits du livre de la juriste Camille Kouchner accusant son beau-père, le politologue Olivier Duhamel, d'avoir agressé sexuellement son jumeau alors adolescent à la fin des années 1980.

«A la suite de la publication des différents articles de presse le 4 janvier mettant en cause Olivier Duhamel, le parquet de Paris a ouvert ce jour une enquête des chefs de viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité sur mineur de 15 ans», a précisé dans un communiqué le procureur de Paris Rémy Heitz.

Une première procédure classée sans suite

Une «précédente procédure» sur ces faits avait été classée sans suite en 2011, a révélé le représentant du ministère public dans son communiqué.

«Les nouvelles investigations, confiées à la Brigade de protection des mineurs (BPM) de la direction régionale de la police judiciaire (DRPJ), s'attacheront à faire la lumière sur ces faits, à identifier toute autre victime potentielle et à vérifier l'éventuelle prescription de l'action publique», a ajouté le procureur.

Dans les extraits de son livre La Familia grande (Seuil) à paraître le 7 janvier, Camille Kouchner ne donne à cet homme qu'un nom : «Mon beau-père». Elle modifie le prénom de sa victime, son frère, le fils de Bernard Kouchner, qui a entre 13 et 14 ans quand commencent les faits, pour l'appeler «Victor». Selon l'auteur, les faits auraient commencé en 1988, et se seraient déroulés plusieurs années durant : «Je pense qu’on avait 13 ans et que mon frère me le raconte quand on en a 14.»

Olivier Duhamel, président de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP) et président du conseil d'administration du Siècle, a fait savoir sur Twitter le 4 janvier qu'il démissionnait de ses fonctions : «Etant l'objet d'attaques personnelles, et désireux de préserver les institutions dans lesquelles je travaille, j'y mets fin à mes fonctions.»Son compte est désormais indisponible.

Europe 1, où il animait une émission et LCI, où il était chroniqueur, ont indiqué qu'il ne serait plus présent à l'antenne. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»