Sondage Ifop : 62% des Français pour une vaccination obligatoire lors de voyages à l’étranger

Sondage Ifop : 62% des Français pour une vaccination obligatoire lors de voyages à l’étranger© Christof STACHE Source: AFP
Doses du vaccin Pfizer-BioNTech (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Selon un sondage, 62% des Français sont favorables à l'instauration d'un passeport vaccinal pour voyager à l'étranger. Alors que le gouvernement français y est pour l'heure opposé, le Premier ministre grec appelle à adopter un certificat européen.

Dans un sondage Ifop* pour Lemon.fr en partenariat avec Le Parisien dont les résultats ont été publiés le 16 janvier, les Français se sont majoritairement dits favorables à l’instauration d’un passeport vaccinal dans certaines situations. Ainsi, 62% se prononcent pour une vaccination obligatoire lors de voyages à l’étranger, tandis que 60% y sont favorables dans le cadre de visites à des personnes vulnérables en Ehpad ou à l’hôpital.

52% des personnes sondées souhaitent en outre que la vaccination soit rendue obligatoire pour utiliser les transports en commun. Environ une personne interrogée sur deux approuve l’instauration d’une preuve de vaccination pour aller au cinéma, au théâtre, dans les établissements scolaires ou sur son lieu de travail. Enfin, 45% des sondés sont favorables à la vaccination obligatoire pour accéder aux commerces.

Passeport vaccinal européen : le gouvernement français réticent

Le gouvernement français s’est montré pour l'instant réticent à l’instauration d’un passeport vaccinal européen. Il estime que la question ne doit pas être à l'ordre du jour du Conseil européen de la semaine du 18 au 24 janvier, a déclaré le 17 janvier Clément Beaune, secrétaire d’Etat aux affaires européennes. «Si on parle d’un papier, un document qui vous autorise à voyager en Europe, je crois que c’est très prématuré», a-t-il déclaré sur Franceinfo.

«Ce n’est pas notre conception de la protection et de l’accès aux vaccins», a-t-il ajouté. «C’est une idée […] sur laquelle la France considère qu’on ne doit pas ouvrir le débat maintenant. Quand l’accès au vaccin sera généralisé, ce sera un sujet différent.»

Ce n’est pas notre conception de la protection et de l’accès aux vaccins

Clément Beaune a par ailleurs évoqué la situation des travailleurs frontaliers – 350 000 Français selon lui. «Nous envisageons de renforcer au sein de l’espace européen les mesures de contrôle», a-t-il assuré, indiquant qu’il n’y aurait pas de fermeture des frontières de l’espace Schengen. «On vérifie aussi le type de tests que l’on peut exiger. On réfléchit à une liste de tests antigéniques qui seraient reconnus partout en Europe. Aujourd’hui ce n’est pas encore le cas.»

Sur le plateau de BFM TV, la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen s'est dite «extrêmement» opposée au passeport vaccinal. «Je suis contre parce que tout ce qui attente aux libertés individuelles m'inquiète. Or je vois que le gouvernement d'Emmanuel Macron attente avec une très grande facilité aux libertés individuelles.» Elle ajoute que le président «cherche d'ailleurs à obtenir la possibilité de prendre des décisions qui impactent directement la liberté des Français sans d'ailleurs les soumettre au Parlement».

En outre, Marine Le Pen estime qu'il n'existe pas «d'éléments précis sur le fait que ce vaccin puisse empêcher d'avoir et de contracter le Covid et accessoirement de le transmettre». Même si «on sait que cela diminue ce risque de façon importante [...] on ne sait pas si cela préserve totalement de la possibilité d'être infecté par ce virus», a-t-elle concédé.

Un certificat «standardisé» de vaccination demandé par la Grèce

D’autres pays européens se montrent plus enclins à la mise en place d’une telle mesure. Le chef du gouvernement grec, Kyriakos Mitsotakis, avait appelé le 12 janvier l’Union européenne à adopter un certificat «standardisé» de vaccination pour encourager une reprise du tourisme, secteur mis en grande difficulté par la pandémie. La Grèce a déjà mis au point son propre certificat sanitaire destiné à prouver que l’on a été vacciné.

«Même si nous n’allons pas rendre la vaccination obligatoire ou en faire une condition préalable en cas de déplacement, les personnes vaccinées devraient être libres de voyager», a ainsi estimé le Premier ministre grec dans une lettre adressée à la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

L'OMS opposée à un passeport à l'échelle planétaire

Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, a affirmé que l’institution était favorable au passeport vaccinal. Alors que l’idée divise les Vingt-Sept (Malte y est par exemple favorable, tandis que les Pays-Bas sont plus réticents), Ursula von der Leyen évoque pour sa part un «impératif médical». L’Organisation mondiale de la santé (OMS), elle, s’y est opposée «pour le moment» à l’échelle planétaire.

Selon le sondage Ifop, 54% des interrogés confient leur intention de se faire vacciner. Une «décrispation vaccinale [...] qui semble vouée à se poursuivre», affirme par voie de communiqué le directeur d'études au pôle opinion de l’Ifop, Jean-Philippe Dubrulle.

Parmi ces 54%, 46% des femmes souhaitent se faire vacciner, contre 63% des hommes. 34% des 25-34 ans y sont prêts, 37% des employés, 43% des ouvriers, 36% des électeurs du Rassemblement national, 47% de ceux de la France insoumise. Les personnes de plus de 65 ans sont 73% à souhaiter se faire vacciner.

* Etude Ifop pour Lemon.fr et Le Parisien réalisée par questionnaire autoadministré en ligne du 11 au 12 janvier 2021 auprès d'un échantillon de 1 028 personnes, représentatif de la population âgée de 18 ans et plus résidant en France métropolitaine.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»