Vacciner les enfants ? Alain Fischer envisage cette option face aux variants du Covid-19

Vacciner les enfants ? Alain Fischer envisage cette option face aux variants du Covid-19© BENOIT TESSIER Source: Reuters
Alain Fischer aux côtés de Jean Castex et Olivier Véran (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le «monsieur vaccin» du gouvernement a dévoilé au Parisien le conseil scientifique censé guider l'action politique dans le processus de vaccination. Avec l'apparition de nouveaux variants, il a aussi prévenu de possibles changements de stratégie.

L'immunologue Alain Fischer a révélé auprès du Parisien, le 15 janvier 2021, les noms des 13 membres du conseil scientifique sur lequel le gouvernement va s'appuyer pour définir les orientations et stratégies pour la campagne de vaccination. Parmi eux, des chercheurs, un sociologue, un pharmacien, un généraliste et des représentants d'association.

Le président du conseil d'orientation de la stratégie vaccinale a assuré que le principe de ce dernier serait de seulement conseiller les politiques : «Le principe [est] nous conseillons, ils décident.» 

Alain Fischer a ainsi prévenu que la stratégie vaccinale allait «bouger en fonction de la situation épidémique», notamment à cause des «nouveaux variants». «Peut-être un jour faudra-t-il vacciner les enfants», dit-il, expliquant que la Grande-Bretagne étudiait le taux d'infection chez les jeunes. «Si […] les enfants transmettent le virus, la question se posera», ajoute-t-il.

Pour l'heure, avec la polémique autour du nombre de doses disponibles, Alain Ficher reconnaît qu'avec «quatre millions de personnes à risque […] la disponibilité des doses ne nous permet pas de toutes les inclure dès à présent». «Je suis médecin, je sais à quel point cela n'est pas simple», concède-t-il alors que le ministre de la Santé Olivier Véran a chiffré entre 2,4 et 4 millions le nombre de vaccinations d'ici fin février, en fonction de l'arrivée du remède fabriqué par AstraZeneca.

Le médecin a en outre averti qu'il y aurait d'autres variants. «En fonction de ces nouvelles souches, il n'est pas exclu que les vaccins évoluent ou qu'il faille les refaire si cela est nécessaire», conclut-il.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»