Des cas du variant britannique détectés dans les Bouches-du-Rhône, couvre-feu avancé à 18h

- Avec AFP

Des cas du variant britannique détectés dans les Bouches-du-Rhône, couvre-feu avancé à 18h© NICOLAS TUCAT Source: AFP
Passants à Marseille le 9 novembre dernier (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le couvre-feu va être avancé à 18h00 dans les Bouches-du-Rhône après la découverte de cas du variant britannique du Covid-19 dans une famille.

Malgré l'opposition des élus locaux, le préfet des Bouches-du-Rhône a confirmé le 9 janvier que le couvre-feu dans le département serait avancé à 18h00 à partir du 10 janvier, après la découverte notamment d'un cluster de porteurs du variant britannique du virus à l'origine du Covid-19.

«Cette décision est en particulier justifiée par la détection d’un cluster familial élargi dans le département avec une souche du variant issu du Royaume-Uni», écrit le préfet Christophe Mirmand dans un communiqué. Sur 46 personnes contact, 21 ont été testées positives.

Globalement, la situation reste «particulièrement préoccupante» dans les Bouches-du-Rhône, avec un taux d’incidence supérieur à 225 pour 100 000 habitants, ajoute le préfet.

C'est donc toute la région Provence-Alpes-Côte d'Azur qui sera sous couvre-feu anticipé, le Vaucluse et les Alpes-de-Haute-Provence ayant annoncé un passage sous couvre-feu à 18h00 le 10 janvier et le Var à partir du 12, ce qui est déjà le cas dans les Alpes-Maritimes et les Hautes-Alpes.

Le 8 janvier au soir, des élus des Bouches-du-Rhône de tous bords s'étaient vigoureusement opposés à cette mesure, dénonçant une décision «verticale» et s'interrogeant sur son utilité. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix