Gérald Darmanin suspend un commissaire de police après l'envoi d'une carte de vœux polémique

- Avec AFP

Gérald Darmanin suspend un commissaire de police après l'envoi d'une carte de vœux polémique© Sebastien Nogier Source: Reuters
Tasers à la ceinture de policiers municipaux à Nice (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le ministre de l'Intérieur a suspendu un commissaire de police de la région parisienne après que ce dernier a envoyé une carte de vœux se voulant humoristique sur laquelle figure un policier souhaitant utiliser son taser sur un homme noir.

Le 9 janvier, le ministre de l'intérieur Gérald Darmanin a annoncé avoir suspendu le commissaire de police de la circonscription de Plaisir, dans les Yvelines, après l'envoi d'une carte de vœux polémique.

Sur cette carte figure le dessin d'un policier se tenant près de sa voiture qui dit à un homme noir : «Rapprochez-vous un peu. Mon taser recharge sur l'allume-cigare», accompagné de la légende: «Le commissaire et les policiers de la circonscription de sécurité publique de Plaisir vous souhaitent une bonne année 2021». Il s'agit d'un dessin de Wingz, un dessinateur de presse qui a entre autres travaillé pour Metronews, 60 millions de consommateurs, Public Sénat, le JDD.fr, ou encore Siné mensuel.
Gérald Darmanin a annoncé sur Twitter avoir «suspendu à titre conservatoire» le commissaire en question. Le ministre de l'Intérieur a également affirmé que l'Inspection générale de la police nationale avait été saisie et qu'elle avait entendu le commissaire le 8 janvier.

Ce dessin «a choqué beaucoup de monde pour sa connotation raciste», aurait d'après l'AFP commenté l'entourage du ministre de l'Intérieur. Selon une source syndicale des Yvelines également citée par l'AFP, la carte de vœux aurait provoqué «un tollé en interne» au sein du commissariat de Plaisir, les fonctionnaires étant choqués d'être associés à cette carte. «C'est l'incompréhension. Ça jette le discrédit sur l'ensemble du commissariat», aurait ajouté cette source. Contacté par l'AFP, le commissaire n'a pas souhaité répondre aux questions de l'agence.

La police nationale a été secouée ces derniers mois par plusieurs affaires mêlant violences policières et accusations de racisme, dont le passage à tabac du producteur de musique noir Michel Zecler et l'évacuation d'un camp de migrants place de la République à Paris.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»