Nuit du Nouvel An en France : plus de 600 interpellations, 25 policiers et gendarmes blessés

Nuit du Nouvel An en France : plus de 600 interpellations, 25 policiers et gendarmes blessés© MEHDI FEDOUACH / AFP Source: AFP
A Aubiers, près de Bordeaux, des restes calcinés après la nuit de la Saint Sylvestre de 2021
Suivez RT France surTelegram

Lors de la nuit du Nouvel An en France, les forces de l'ordre ont interpellé 662 personnes et 25 policiers et gendarmes ont été blessés, selon le ministre de l'Intérieur. En outre, 6 650 verbalisations pour non-respect du couvre-feu ont été dressées.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a commenté ce 1er janvier dans un communiqué les incidents survenus dans la nuit de la Saint-Sylvestre en France, cette année sous couvre-feu pour cause d'épidémie de Covid-19. «Même si les incidents ont été moins importants que les années précédentes [des] individus ont pris à partie, parfois de manière très violente avec des usages de mortiers d'artifice, les forces de l'ordre», a déclaré le locataire de la place Beauvau.

Le membre du gouvernement a rapporté que 662 personnes avaient été interpellées et 407 placées en garde à vue.

Presse, syndicats de polices ou autorités locales avaient fait état, depuis la soirée du 31 décembre, de violences survenues au cours de la nuit – en particulier, des tirs de mortiers d'artifices ciblant les forces de l'ordre dans différentes villes (parmi lesquelles Nancy, Nanterre et Calais) et, comme chaque année, des incendies de véhicules ou de poubelles.

D'après Gérald Darmanin, 25 policiers et gendarmes ont été blessés au cours de la nuit de la Saint-Sylvestre. Le ministre de l'Intérieur a apporté «tout son soutien aux personnels blessés dans l'exercice de leur fonction ainsi qu'à leurs proches».

45 400 contrôles et 6 650 verbalisations

Par ailleurs, Gérald Darmanin a fait savoir que les forces de l'ordre avaient procédé à 45 400 contrôles et dressé 6 650 verbalisations pour non-respect du couvre-feu. «Le couvre-feu a été particulièrement respecté à Paris, lieu habituel des rassemblements», s'est félicité le ministre.

Dans un tweet, le ministre a également salué les forces de l'ordre pour avoir assuré «la protection des Français pour ce réveillon de la Saint-Sylvestre si particulier.»

Dans plusieurs villes, des centaines de personnes se sont rassemblées lors de célébrations clandestines du Nouvel An.

Par exemple, une fête illégale rassemblant 300 personnes a été interrompue et dispersée par les forces de l'ordre à Marseille. En Ille-et-Vilaine, plusieurs centaines de fêtards s'étaient réunis à Lieuron, au sud de Rennes, et étaient quelque 2 500 dans la matinée du 1er janvier, selon le décompte de la préfecture. 

 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»