Yannick Jadot contre un amendement interdisant le voile pour les petites filles

Yannick Jadot contre un amendement interdisant le voile pour les petites filles© Gérard Julien Source: AFP
Cliché pris à Marseille le 20 janvier 2005 (image d'illustration).

Yannick Jadot (EELV) s'est dit opposé à un projet d'amendement porté par Aurore Bergé et Jean-Baptiste Moreau (LREM) visant à interdire le port du voile pour les «petites filles». Le Premier ministre et le chef de LREM s'y sont également opposés.

Le 13 décembre 2020, invité du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI, le député européen Europe Ecologie Les Verts (EELV) a affirmé être «contre» un amendement proposant l'interdiction du voile pour les fillettes «à partir de 6 ou 7 ans».

Il s'agit d'un amendement sur lequel a annoncé travailler la députée et présidente déléguée du groupe La République en marche (LREM) à l'Assemblée Aurore Bergé avec son collègue Jean-Baptiste Moreau, dans le cadre du projet de loi «confortant les principes républicains», aussi appelé «contre les séparatismes». Celle-ci a affirmé que le port du voile religieux peut même concerner «petites filles de 2 ou 3 ans», comme le rappelle RTL.   

Une interdiction à laquelle serait donc opposé Yannick Jadot. «Je suis pour qu’à l’école les filles ne portent pas le voile. Dans la vie privée, l’application stricte de la loi sur la laïcité, c’est la liberté de croire ou de ne pas croire et la neutralité de l’Etat », a-t-il précisé. 

Ce projet d'amendement ne fait pas l'unanimité au sein de la majorité puisque le Premier ministre Jean Castex et le délégué général de de La République en marche Stanislas Guerinis'y sont également opposés.

Le député LREM Jean-Baptiste Moreau avait quant à lui signé – avec la journaliste Zineb El Rhazoui et le docteur en droit Najwa El Haïte – une tribune publiée sur Le Point le 23 octobre, affirmant que le voile chez les fillettes était «une forme de violence sur ces enfants». «Alors, qu'attendons-nous pour faire cesser cette maltraitance infantile et stopper cette expression d'inégalité entre hommes et femmes ? Qu'attendons-nous pour chérir la promesse républicaine d'égalité des chances entre tous les enfants de Marianne ?», s'enquerraient-ils alors auprès des pouvoirs publics. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»