Casino condamne l'affiche interdisant l'accès des personnes voilées à un de ses magasins

Casino condamne l'affiche interdisant l'accès des personnes voilées à un de ses magasins© Benoit Tessier Source: Reuters
Un supermarché Casino en Aout 2020 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le groupe Casino a réagi sur les réseaux sociaux à la photographie d'une affiche placardée à l'entrée d'une supérette Vival de Nîmes, par laquelle le gérant souhaitait interdire à «toute personne voilée» l'accès à son magasin.

«Nous venons de prendre connaissance de cette affiche. Nous la condamnons avec la plus grande fermeté. Il s'agit d'une initiative personnelle, qui va à l'encontre des valeurs de l’enseigne. Nous avons fait le nécessaire pour tout faire retirer», a écrit le 29 octobre sur Twitter le groupe Casino, après avoir été interpellé par un internaute au sujet d'une affiche placardée le jour même à l'entrée d'un magasin Vival de Nîmes, dans le Gard. Celle-ci présentait à la clientèle un communiqué du gérant du magasin, rédigé en ces termes : «A compter de ce jour, toute personne voilée ne sera pas autorisée à rentrer dans le magasin.»

«Ce vendredi matin, la vitrine avait été caillassée», a rapporté Midi Libre le lendemain. En outre, le quotidien régional a révélé d'une part que le parquet avait ouvert une enquête pour «refus illicite de vente et discrimination», d'autre part qu'une enquête avait été ouverte par la justice nîmoise concernant les menaces reçues par le commerçant sur les réseaux sociaux. «Les auteurs des messages seraient en passe d'être identifiés. À ce stade, aucune information n'a filtré sur la possible qualification juridique du message apposé sur la devanture du magasin. Les investigations ont été confiées à la Sûreté départementale», précise encore Midi Libre.

Comme en témoignent des images partagées en ligne, le gérant du magasin aurait lui-même posté une photo de son communiqué sur les réseaux sociaux, affirmant «assumer les conséquences» de sa décision.

Alors que plusieurs internautes ont appelé à laisser des avis négatifs sur l'enseigne via le moteur de recherche Google, l'appel a visiblement été suivi, les commentaires se multipliant ces dernières heures. L'épisode intervient dans un climat national pour le moins tendu, après la récente série d'attentats terroristes ayant touché la France.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix