Les propos de Clémentine Autain applaudis par un média tunisien proche des Frères musulmans

Les propos de Clémentine Autain applaudis par un média tunisien proche des Frères musulmans© Alain Jocard Source: AFP
La député La France insoumise, Clémentine Autain.

Des admirateurs bien encombrants ? Des passages d'une interview de la députée LFI Clémentine Autain ont été partagés par le média tunisien Meem. Or ce magazine en ligne est proche des Frères musulmans.

Clémentine Autain, nouvelle star des Frères musulmans ? Le média tunisien Meem, proche de l'organisation islamiste, a beaucoup apprécié le passage de la députée La France insoumise (LFI) sur Franceinfo le 22 octobre, dans laquelle cette dernière dénonçait ce qu'elle considère être l'islamophobie de certains responsables politiques français.

Dans un montage vidéo partagé sur Twitter, le magazine en ligne a ainsi utilisé des passages de l'entretien de Clémentine Autain pour justifier le boycott de produits français dans le monde musulman qu'il soutient.

«Un ministre d'Etat, monsieur Darmanin, qui nous explique qu'il faudrait fermer les rayons halal, monsieur Fillon, monsieur Ciotti, qui nous expliquent qu'il faudrait interdire le voile partout dans l'espace public», lance notamment l'insoumise dans le passage repris par Meem. Dans cet entretien la député estime par ailleurs que ces responsables politiques «attisent les haines» et font «avancer vers la guerre civile».

«Un membre du Parlement français attaque la rhétorique de racisme à l'encontre des musulmans de France et met en garde contre ses conséquences catastrophiques pour le pays et la société», se félicite ainsi sur Twitter le média tunisien en publiant la vidéo en question avec le hashtag «#BoycottFrance». Sur son compte, Meem fustige également, via des montages vidéos, la position d'Emmanuel Macron concernant les caricatures de Mahomet, jugeant que le président français mène «une guerre contre les musulmans d’Europe».

La proximité entre le média Meem et les Frères musulmans est relevée par LeFigaro, qui souligne qu'il est détenu par Soumaya Ghannouchi, la fille du Rached Ghannouchi, lui-même président d'Ennahdha, le parti politique des Frères musulmans tunisiens.

Le discours d'Emmanuel Macron en hommage à Samuel Paty a suscité un flot de critiques dans le monde musulman, de la part de dirigeants politiques et religieux, d'élus mais aussi de simples citoyens sur les réseaux sociaux, provoquant de nombreuses manifestations mais aussi des appels au boycott des produits français.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»