«Laissez-nous travailler»: cafetiers et restaurateurs manifestent à Toulouse pour la venue de Castex

«Laissez-nous travailler»: cafetiers et restaurateurs manifestent à Toulouse pour la venue de Castex© REUTERS/Pascal Rossignol
Des policiers patrouillent près de bars, à Lille (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Tandis que l'exécutif laisse planer la menace de mesures restrictives sur Toulouse pour enrayer la pandémie de Covid-19, des propriétaires de cafés et de restaurants attendent le Premier ministre de pied ferme.

Ce 9 octobre, des dizaines de cafetiers et de restaurateurs toulousains se sont rassemblés dans le centre-ville, avec l'espoir de pouvoir s'entretenir avec le Premier ministre Jean Castex, en visite dans la Ville rose pour y parler sécurité.

L'objet de leur inquiétude ? La veille, le ministre de la Santé Olivier Véran avait évoqué un possible «passage en zone d'alerte maximale» de Toulouse dans les jours à venir, dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de coronavirus. Une décision qui pourrait bien se traduire, comme dans d'autres villes de France, par des mesures de restriction (pouvant aller jusqu'à la fermeture) visant des établissements comme les bars et les restaurants.

«Laissez-nous travailler !!!» ou encore «Zéro recettes = zéro dépenses», pouvait-on lire sur les pancartes des manifestants. Des représentants du secteur culturel étaient également présents au rassemblement pour partager leur inquiétude sur une banderole : «La vie sociale et culturelle en danger.»

Les manifestants, qui dénoncent des «règles inapplicables» et réclament des aides pour leur secteur, frappé de plein fouet par la crise sanitaire, entendent bien faire entendre leurs revendications directement au Premier ministre. Toulouse et Montpellier pourraient s'ajouter, dès le 12 octobre, à la liste des zones placées en état d'alerte sanitaire maximale, comme c'est déjà le cas pour Aix-Marseille, Paris et la Guadeloupe, et comme ce sera le cas dès le 10 octobre de Lille, Lyon, Grenoble et Saint-Etienne.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix