L'ancien adjoint au maire de Paris Christophe Girard accusé d'abus sexuels par un homme

L'ancien adjoint au maire de Paris Christophe Girard accusé d'abus sexuels par un homme© STEPHANE DE SAKUTIN Source: AFP
Christophe GIrard au côté d'Anne Hidalgo, le 23 janvier 2020.

Dans les colonnes du New York Times, un homme de 46 ans témoigne d'abus sexuels que lui aurait infligés dès l'âge de 16 ans le conseiller PS de Paris, récemment pointé du doigt pour ses liens présumés avec Gabriel Matzneff. Christophe Girard dément.

Près d'un mois après avoir été contraint à la démission de l'exécutif parisien, le conseiller municipal socialiste (PS) Christophe Girard doit faire face à une accusation d'abus sexuels. Le 16 août, le New York Times a ainsi publié pour la première fois le témoignage de l'accusateur : un homme de 46 ans, nommé Aniss Hmaïd.

Ce dernier assure avoir rencontré Christophe Girard en Tunisie alors qu'il n'avait que 15 ans et être entré «dans une relation abusive de près de dix ans qui lui a laissé des blessures psychologiques durables». Selon l'individu, Christophe Girard aurait abusé de lui à l'âge de 16 ans et l’aurait ensuite «contraint à des rapports sexuels une vingtaine de fois au cours des années suivantes».

Aniss Hmaïd déclare également que Christophe Girard «l’employait parfois comme domestique dans sa résidence d’été dans le sud de la France et lui obtenait des emplois temporaires au sein de la maison Yves Saint Laurent dont il était l’un des principaux dirigeants avant d’entrer en politique». «Il a profité de ma jeunesse, de mon jeune âge et tout ça pour ses plaisirs sexuels», affirme Aniss Hmaïd.

Contacté par le média pour évoquer l'affaire, Christophe Girard reconnait avoir employé Aniss Hmaïd durant les années 1990, le considérant de fait comme «un des enfants de la famille». Néanmoins, sur les accusations d'abus sexuels, l'élu parisien «nie avoir eu des rapports sexuels avec Aniss Hmaïd et qualifie les accusations de calomnie». 

Le New York Times précise néanmoins que s'il n'avait jamais évoqué publiquement son histoire, l'accusateur avait raconté les abus présumés à plusieurs de ses proches, 20 ans plus tôt. D'après le journal, Aniss Hmaïd serait par ailleurs en possession de dizaines de photographies en compagnie de Christophe Girard, dont l'une sur laquelle ce dernier apparaîtrait nu, «debout au pied d’un lit, fixant l’appareil et souriant». Ce dernier rétorque qu'il s'agit d'une photographie personnelle «volée».

Le 23 juillet, des élus écologistes et des militantes féministes avaient manifesté devant la mairie de Paris pour réclamer la démission de Christophe Girard, entendu en mars comme témoin dans l'enquête pour viols sur mineurs qui vise l'écrivain Gabriel Matzneff. Le jour même, l'élu avait pris la décision de quitter son poste d'adjoint à la Culture du maire de Paris, Anne Hidalgo.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»