Quand le nouveau secrétaire d'Etat Joël Giraud interpellait le gouvernement sur les «chemtrails»

Quand le nouveau secrétaire d'Etat Joël Giraud interpellait le gouvernement sur les «chemtrails»© CHARLES PLATIAU Source: Reuters
Le député et secrétaire d'Etat Joël Giraud à l'Assemblée Nationale (photo d'illustration)

Le secrétaire d'Etat à la ruralité fraîchement nommé est-il complotiste ? Des propos tenus il y a plusieurs années au sujet de théories concernant de prétendus épandages chimiques illégaux ont refait surface.

Que sont ces traînées blanches laissées par les avions dans le ciel ? Alors qu'il est admis qu'il s'agit de simples traces de condensation restant en suspension dans l'atmosphère, certains, à la marge, émettent des doutes... et ce fut notamment le cas de Joël Giraud, le député Radical-LaREM de la deuxième circonscription des Hautes-Alpes, et nouvellement nommé secrétaire d'Etat à la ruralité.

En 2013, en effet, ce dernier avait interpellé le ministre de l'Ecologie de l'époque sur ces «mystérieuses traînées», reprenant la théorie complotiste des «chemtrails». Une question écrite qui refait surface aujourd'hui. 

«Des milliers de témoins peuvent dénoncer des traînées d'avions dans le ciel qui se développent d'un horizon à l'autre, s'élargissent et fusionnent jusqu'à couvrir le ciel d'un nuage artificiel», peut-on lire sur le site de l'Assemblée Nationale qui a archivé sa question. 

«Certains émettent l'hypothèse qu'il s'agirait là d'épandage de produits chimiques provoquant d'ailleurs des maladies respiratoires chez les populations survolées et que les appareils concernés sont des avions militaires sans aucune identification possible, écartant ainsi la piste des appareils civils qui ne seraient donc pas concernés par [les] traces [de condensation]», expliquait Joël Giraud. 

Entre 2013 et 2014, le député a été interrogé à plusieurs reprise sur le sujet par le média en ligne Streetpresspar France 3 Provence Alpes Côte d'Azur ou encore par le site Agence Info Libre

«Je me méfie toujours de la théorie du complot»

«J'ai décidé d'interroger le gouvernement, pas du tout sur le mode paranoïaque, mais sur le mode de vouloir comprendre, et surtout comprendre pourquoi ce type de nuage finit par avoir une certaine densité et à couvrir totalement le ciel», s'est-il expliqué auprès de l'Agence Info Libre. 

«J'ai écouté la théorie des chemtrails. Je me dis qu'avec les systèmes low-cost également dans les compagnies aériennes on peut foutre aussi des adjuvants dans les kérosènes de façon à gagner de l'argent et cela peut aussi être une explication. Il y a de plus en plus de phénomènes comme ça inexpliqués», avançait-il au média en ligne. 

Alors, le nouveau secrétaire d'Etat penche-t-il pour la théorie complotiste des chemtrails ? «Je me méfie toujours de la théorie du complot. Je ne suis pas un adepte des X-Files, I want to believe. Je cherche toujours des explications assez rationnelles, et assez classiques, parce que parfois il y a des choses totalement surréalistes», assurait-il.

Et d'ajouter que ce phénomène ressemblerait selon lui davantage «à des problèmes de kérosène qui seraient légèrement frelatés» qu'à des épandages chimiques destinés à contrôler le climat ou les populations, comme l'affirment certains conspirationnistes. 

Le gouvernement a finalement répondu à la question du député en assurant que «les traînées blanches visibles dans le ciel après le passage des avions correspondent à une condensation de l'eau de l'atmosphère en cristaux autour des émissions normales de l'avion».

«Elles ne sont pas nocives pour la santé et aucun élément ne contredit à ce jour cet état de fait. Le sujet des traînées de condensation est bien une préoccupation mais dont l'enjeu environnemental réside dans l'évaluation de leur contribution à l'effet de serre», peut-on lire sur le site de l'Assemblée Nationale.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»