Eric Dupond-Moretti propose d'encadrer militairement les délinquants mineurs

Eric Dupond-Moretti propose d'encadrer militairement les délinquants mineurs© Hamilton / AFP / POOL Source: AFP
Le ministre français de la Justice Eric Dupond-Moretti visite le palais de justice de Paris le 17 juillet 2020 (image d'illustration).

Le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti a annoncé le 20 juillet vouloir réformer la justice des mineurs via une proposition de loi émise en 2011 par le député Eric Ciotti. Il propose notamment d'encadrer militairement les mineurs délinquants.

Le garde des Sceaux, Eric Dupond-Moretti, a été auditionné pour la première fois ce 20 juillet par la commission des lois de l'Assemblée nationale sur l'indépendance du parquet, les mineurs et les moyens de la justice. A cette occasion, Eric Dupond-Moretti a affirmé vouloir réformer la justice des mineurs, qu'il propose d'encadrer à l'aide d'un nouveau dispositif, encore à l'état de réflexion.

«Je ne serai pas le ministre du tout-répressif», a-t-il affirmé lors d'une de ses prises de paroles, soulignant toutefois n'avoir «ni baguette magique, ni matraque» pour ses travaux à venir.

«Un militaire pour idole»

Au cours de son audition, le ministre de la Justice a exprimé son enthousiasme pour une proposition d'encadrement militaire des mineurs délinquants, dont il a reconnu qu'elle était partagée tant par l'ancienne ministre de l'Environnement Ségolène Royal (PS) que par le député LR Eric Ciotti, et qui pourrait, selon lui, faire l'«unanimité sur une grande partie de l'échiquier politique». «J'envisage avec le ministre des Armées de reprendre une proposition qui a trotté dans la tête de monsieur Eric Ciotti», a énoncé le garde des Sceaux. Voulant que cette proposition «ait de la gueule», il a néanmoins précisé qu'il lui faudrait du temps pour en formuler les contours juridiques.

«Je dis que quand on regarde certains gamins avec respect, ils deviennent respectables. Je dis que quand je regarde certains gamins comme s'ils étaient français, ils deviennent français», a déclaré Eric Dupond-Moretti. Souhaitant que chaque mineur incarcéré ressorte «moins mauvais [de prison] qu'il n'y est rentré», le garde des Sceaux ajoute qu'il «préfère qu'[un mineur délinquant] ait un militaire pour idole [plutôt] qu'un islamiste radical ou un caïd». Et de poursuivre : «Je veux être raisonnable et il est des cas où, malheureusement, la prison est un mal nécessaire.»

«Je souhaite évidemment qu'il y ait le moins d'incarcération possible de mineurs chaque fois que c'est possible, ça va de soi», a ensuite pondéré le garde des Sceaux, plaidant de manière générale pour une diminution de la détention provisoire, qui doit rester «exceptionnelle».

«Si la répression était la solution, il y a des siècles que nous le saurions», a fait valoir Eric Dupond-Moretti, assurant vouloir «discuter avec tout le monde, mais pas avec les populistes».

En France, plus de 80% des mineurs détenus sont en attente de jugement, selon l'AFP.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»