Covid-19, relance, lutte contre les «séparatismes»... Jean Castex s'exprime devant les députés

Jean Castex a pris la parole devant les députés pour sa première déclaration de politique générale dans un discours très attendu aussi bien par l'opposition que par la majorité.

Au lendemain de l'entretien télévisé accordé par le président de la République, le tout nouveau locataire de Matignon Jean Castex s'est exprimé à partir de 15h devant les députés dans l'enceinte du palais Bourbon. 

Cette déclaration a duré environ une heure. Jean Castex a d'abord abordé la question de la crise du Covid-19 et a rendu hommage aux Français qui ont perdu un proche. Il a par ailleurs annoncé que la préparation face à une reprise possible de l'épidémie «passe nécessairement par le développement du port du masque et une intensification de notre politique de dépistage».

Ce que nous devons par-dessus tout éviter, c'est un retour à des formes strictes et larges de confinement

«Ce que nous devons par-dessus tout éviter, c'est un retour à des formes strictes et larges de confinement, dont nous connaissons désormais le coût», a précisé le chef du gouvernement. 

Adoptant par la suite un ton plus ferme, le Premier ministre a évoqué l'ambition «immense» pour l'exécutif de «réconcilier ces France si différentes, les souder ou les ressouder». 

La France, c'est la République. Et celle-ci aussi se trouve aujourd'hui ébranlée dans ses fondements par la coalition de ses ennemis : terroristes, extrémistes, complotistes, séparatistes, communautaristes

«La France, c'est la République. Et celle-ci aussi se trouve aujourd'hui ébranlée dans ses fondements par la coalition de ses ennemis : terroristes, extrémistes, complotistes, séparatistes, communautaristes», a-t-il déclaré. Il a ensuite annoncé un projet de loi «contre les séparatismes» à la rentrée.

Dans son discours le Premier ministre a aussi déclaré que la lutte contre l'«islamisme radical sous toutes ses formes» demeurait une des «préoccupations majeures» du gouvernement. 

Des «juges de proximité» contre les «incivilités du quotidien»

Jean Castex a annoncé vouloir créer à partir de 2021 «dans les territoires des juges de proximité» dont la mission sera de réprimer «les incivilités du quotidien».

Dans beaucoup de territoires, la petite délinquance, les petites incivilités, le tag, l’insulte, le petit trafic [...] se sont développés au point de gâcher la vie quotidienne des gens

«Dans beaucoup de territoires, la petite délinquance, les petites incivilités, le tag, l’insulte, le petit trafic [...] se sont développés au point de gâcher la vie quotidienne des gens. Ils se sont développés car, faute de réponse judiciaire, une forme d'impunité s’est installée», a justifié le Premier ministre.

Un plan de relance économique

Côté économique, Jean Castex a assuré que 40 milliards d'euros seront alloués à la reconstruction de l'industrie, dans le cadre du plan de relance économique : «Notre industrie s'est affaiblie. [...] Nous sommes aujourd'hui trop dépendants de nos partenaires extérieurs, et insuffisamment présents sur certains secteurs stratégiques. Nous consacrerons, dans le cadre du plan de relance, 40 milliards d'euros pour que cela change».

Nos entreprises doivent évoluer, et les investissements massifs du pacte productif vont les y aider

La question écologique a par ailleurs été plusieurs fois abordée par le chef du gouvernement. Il a dit croire «en la croissance écologique» mais «pas à la décroissance verte». «Nos entreprises doivent évoluer, et les investissements massifs du pacte productif vont les y aider», a-t-il déclaré. «A nous de concilier transition écologique et pouvoir d’achat», a-t-il encore précisé. 

«Le plan de relance proposera de mobiliser plus de 20 milliards d'euros pour la rénovation thermique des bâtiments, pour réduire les émissions des transports et de nos industries, pour produire une alimentation plus locale et durable, pour soutenir les technologies vertes de demain comme les batteries, pour mieux recycler et moins gaspiller», a déclaré Jean Castex. 

Un «plan vélo très ambitieux»

«Le plan de relance prévoira des montants significatifs et inégalés en faveur d'un plan vélo très ambitieux et contractualisé avec les collectivités territoriales», a-t-il par ailleurs affirmé, ajoutant que «d'ici la fin de 2021, nous souhaitons que tous les territoires [...] soient dotés de contrats de développement écologiques».

Le Premier ministre a par ailleurs annoncé un plan d'investissement de six milliards d'euros dans le système de santé, venant s'ajouter aux 13 milliards d'euros de reprise de la dette hospitalière d'ores et déjà prévus par le gouvernement. 

Autre défi important du gouvernement : la lutte contre le chômage et la préservation de l'emploi. Jean Castex les a présentées comme «la priorité absolue du gouvernement pour les 18 prochains mois». La «première urgence» de ces efforts sera les jeunes, «les premiers touchés par la crise» a-t-il annoncé. 

A l'issue de son discours de politique générale, Jean Castex a reçu une large confiance de l'Assemblée nationale avec 345 voix pour, 177 contre et 43 abstentions. Edouard Philippe avait reçu 370 votes favorables en juillet 2017 pour sa première déclaration de politique générale, puis 363 en juin 2019 pour la seconde.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»