Le Défenseur des droits souligne des difficultés à contrôler les policiers

Le Défenseur des droits souligne des difficultés à contrôler les policiers© Martin BUREAU Source: AFP
Jacques Toubon est Défenseur des droits depuis 2014.
Suivez RT France surTelegram

«J'ai demandé des sanctions, qui souvent ne viennent pas». Dans son rapport annuel, publié le 8 juin, le Défenseur des droits, Jacques Toubon, explique être entravé et limité dans son travail de contrôle des policiers

Des demandes non suivies d'effets et des sanctions qui souvent ne viennent pas et ce, malgré une augmentation substantielle du nombre d'enquêtes judiciaires confiées à l'IGPN pour cas de «violences volontaires». Dans son rapport annuel, publié le 8 juin, le Défenseur des droits Jacques Toubon explique avoir des difficultés à contrôler efficacement le travail de la police. 

Dans ce rapport, ce dernier explique notamment avoir demandé l'engagement de poursuites disciplinaires dans 36 dossiers sur près de 4 000 réclamations, mais ses demandes sont restées sans réponses. Interrogé sur BFMTV, il explique avoir «demandé des sanctions, qui souvent ne viennent pas». En dressant le bilan de l'année 2019, Jacques Toubon estime : «Il conviendrait de faciliter nos investigations, de renforcer le caractère contraignant de nos rappels et recommandations et de développer nos outils de suivi de l’application de nos décisions.»

Rétablir la confiance de la population, un défi 

«Cette situation prive en partie le Défenseur des droits de l’effectivité de la mission de contrôle extérieur qui lui a été confiée par le législateur et donc de contribuer à apaiser les relations entre les forces sécurité de l’État et la population» estime ce même rapport. «Légitimer la confiance de la société dans le service public et dans celles et ceux qui l’incarnent», reste l'une des priorités fondamentales selon Jacques Toubon.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix