Déconfinement : Edouard Philippe détaille le plan du gouvernement

Suivez RT France surTelegram

Le Premier ministre donne une conférence de presse pour dévoiler les premières mesures gouvernementales de déconfinement. Au programme : réouverture des écoles, retour au travail, reprise des transports ou encore liberté individuelle de déplacement.

Mise à jour automatique
  • «Le port du masque sera obligatoire dans les transports en commun», a annoncé Elisabeth Borne. Le non-respect de cette obligation sera sanctionné par une contravention d'un montant de 135 euros.

  • Pour faire respecter la règle des 100 kilomètres de limitation de déplacement autour de son domicile, une «nouvelle attestation sera publiée» sur le site du ministère de l'Intérieur, annonce Christophe Castaner.

  • «Les rassemblements devront rester limités à 10 personnes» jusqu'au 31 mai, date à laquelle ces mesures pourront être réévaluées, a annoncé le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.

  • «Des contraventions d'un montant de 135 euros» sont prévues pour toutes les personnes ne respectant pas les restrictions dans les transports, a expliqué Elisabeth Borne.

  • «L'accès à la RATP aux heures de pointe sera réservé aux personnes munies d'une attestation employeur ou d'une attestation médicale», a annoncé Elisabeth Borne, ministre de la transition écologique et solidaire, assurant qu'il y aurait une tolérance les premiers jours.

  • «Lundi 11 mai, ce sera tous les professeurs des écoles qui rentreront [...] Nous n'allons pas accueillir les enfants tous en même temps», a annoncé Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education nationale qui a expliqué que les enfants en situation de handicap ou décrochage scolaire seront prioritaires pour le retour à l'école.

  • Olivier Véran a annoncé une prime pour «tous les personnels des Ehpad». Elle s'élévera à «1 500 euros dans les 33 départements les plus touchés» par l'épidémie et «à 1 000 euros dans les autres».

  • «100 millions de masques seront distribués à destination des soignants, des personnes malades et fragiles durant la semaine du 11 mai», a annoncé Olivier Véran.

Découvrir plus

Attendu devant la presse à 16h, Edouard Philippe annoncera les mesures de déconfinement adoptées par le gouvernement. Souhaitant faire le point sur «la préparation de l'étape du 11 mai», le Premier ministre sera accompagné du ministre de la Santé, Olivier Véran, du ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, ou encore du ministre de l'Economie, Bruno Le Maire. Fin avril, le locataire de Matignon avait déjà fait savoir que la procédure de déconfinement se ferait de manière «progressive» et «différenciée».

Il devrait revenir sur les principaux sujets qui cristallisent les tensions, à quatre jours de la fin du confinement mis en place pour faire face à la pandémie mondiale de coronavirus. Au centre des préoccupations : la réouverture des écoles, la reprise des transports, le retour au travail ou encore les possibilités de déplacement offertes à chacun.

Selon la dernière mise à jour de la carte de déconfinement gouvernementale, datant du 6 mai, 27 départements de France métropolitaine sont encore classés en «rouge».

Après sept semaines de confinement, c'est un Premier ministre passablement affaibli qui s'exprimera devant les Français. Selon un sondage Elabe publié ce 7 mai, la cote de confiance d'Edouard Philippe a encore perdu 2 points, à 38%. L'ancien maire du Havre devra de plus faire face aux critiques formulées à l'encontre de l’exécutif concernant sa gestion de la crise du Covid-19.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix