Une députée exclue de LREM pour avoir voté contre le plan de déconfinement

- Avec AFP

Une députée exclue de LREM pour avoir voté contre le plan de déconfinement© POOL Source: Reuters
Le groupe LREM à l'Assemblée nationale en période de confinement le 22 mars (image d'illustration).

La députée Martine Wonner, seule élue de La République en marche à avoir voté contre la stratégie de déconfinement du gouvernement, a été exclue de son groupe parlementaire à l'Assemblée nationale, a annoncé le groupe majoritaire.

«Martine Wonner, seule dans son cas, a décidé de s'affranchir du principe de solidarité avec le gouvernement», alors que «le plan de déconfinement représente un moment crucial pour notre pays», a considéré La République en marche (LREM) le 6 mai. Le parti a annoncé dans la foulée l'exclusion de la députée du groupe majoritaire à l'Assemblée nationale : «Ce vote s'inscrit dans une longue succession de prises de position publiques de Martine Wonner exprimant sa défiance contre le gouvernement et ses critiques contre sa politique sanitaire. En conséquence, après l'avoir entendue [en visioconférence] ce jour, le bureau du groupe LREM, en application de son règlement, a décidé son exclusion.»

Psychiatre de profession, la députée du Bas-Rhin est favorable au recours controversé à la chloroquine face au coronavirus, avec son collectif Laissons les médecins prescrire. 

Elle avait «regretté l'absence d'une quelconque stratégie thérapeutique» en annonçant son vote contre le plan gouvernemental le 28 avril à l'Assemblée.

Après son exclusion, les députés LREM et apparentés comptent désormais 296 membres, contre 314 au début de la législature, alors que la majorité absolue est de 289 sièges. 

C'est la quatrième exclusion prononcée par le groupe après celles de Sébastien Nadot (vote contre le budget), d'Agnès Thill (pour son hostilité à la PMA pour toutes et des propos jugés «pernicieux») et Sabine Thillaye (pour un refus de céder son poste à la tête de la commission des Affaires européennes).

Une quinzaine de députés ont en outre quitté le groupe volontairement, en raison de désaccords sur la ligne politique, sur les municipales, ou pour contester le recours à l'article 49–3 lors de l'examen de la controversée réforme des retraites.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»