«C'est nous que vous achevez» : la pique de Richard Ferrand à Jean-Luc Mélenchon en plein hémicycle

«C'est nous que vous achevez» : la pique de Richard Ferrand à Jean-Luc Mélenchon en plein hémicycle© Yoan VALAT / POOL / AFP Source: AFP
Richard Ferrand le 31 mars (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le président de l'Assemblée nationale, manifestement lassé par les longueurs de l'intervention de Jean-Luc Mélenchon à la tribune, s'est permis un sarcasme qui n'est pas passé inaperçu pour le rappeler à l'ordre.

«Merci cher collègue» : c'est par ces mots prononcés sur un ton empreint de lassitude que le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, a tenté une première fois tenté de mettre fin à l'intervention de Jean-Luc Mélenchon ce 28 avril dans le cadre du débat sur le déconfinement, à la suite du discours du Premier ministre Edouard Philippe. Autorisé à se livrer lors de cette session parlementaire exceptionnelle à une intervention de 10 minutes au nom de son groupe, le président des Insoumis avait en effet dépassé son temps de parole de quelques instants. 

«J'achève», a prévenu plusieurs fois le tribun avant de se voir répondre par le président macroniste de l'Assemblée nationale, manifestement d'humeur taquine : «C'est nous que vous achevez». 

Si la blague de Richard Ferrand semble avoir dans l'ensemble soulevé l'hilarité dans l'hémicycle, Jean-Luc Mélenchon lui-même n'ayant pas remarqué la pique, il en a été tout autrement sur les réseaux sociaux, où la séquence a aussitôt été mise en ligne. Plusieurs militants et sympathisants insoumis se sont ainsi offusqués de l'irrespect et du manque de neutralité du président de l'Assemblée nationale envers l'élu d'opposition. 

Le Premier ministre a dévoilé un plan pour le début du déconfinement, fixé au 11 mai prochain, au cours d'un discours aux députés. Seuls 75 élus représentant les différents groupes parlementaires ont été autorisés à assister en personne à la session. Chacun des groupes parlementaires a obtenu un temps de parole au cours du débat consécutif à ces annonces : La République en marche et Les Républicains se sont vu octroyer 40 minutes, les autres groupes 10 minutes chacun et enfin les non-inscrits ont obtenu 5 minutes. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix