9 Français sur 10 favorables à une relocalisation de l'industrie, selon un sondage

9 Français sur 10 favorables à une relocalisation de l'industrie, selon un sondage© Damien MEYER / AFP Source: AFP
Une usine de fournitures médicales à Pluvigner dans Morbihan, le 31 mars 2020 (image d'illustration).

Selon un récent sondage Odoxa-Comfluence, une très large majorité de Français plébiscitent des mesures protectionnistes comme la relocalisation de la production industrielle et l'autonomie agricole du pays.

La crise du Covid-19 semble mettre du plomb dans l'aile d'une certaine idée de la mondialisation. C'est en tout cas ce que suggère le résultat d'un sondage Odoxa-Comfluence pour Les Echos et Radio Classique, mené entre le 8 et le 9 avril parmi 1 003 personnes de plus de 18 ans. 

L'ampleur de la crise semble être prise au sérieux par une majorité des sondés, 61% estimant que nos sociétés «ne pourront plus jamais fonctionner comme avant et que notre rapport aux autres, à l’environnement, à la croissance, et à la mondialisation changeront profondément». 

Les résultats de l'étude notent une «lame de fond» sur la question de l'indépendance industrielle et agricole du pays : «Ainsi 9 Français sur 10 demandent au président de relocaliser nos productions industrielles (92%)», peut-on lire dans la partie analyse du sondage, menée par Gaël Sliman, président et cofondateur d’Odoxa. En outre ils seraient 93% à vouloir «garantir l’autonomie agricole de la France» et 91% à «favoriser la recherche en France».

Autre préoccupation des Français, la question écologique : 87% des sondés demandent ainsi un «renforcement de la politique écologique et environnementale de la France». Les Français resteraient cependant attachés à l'Union européenne, 76% souhaitent que celle-ci «ait plus de pouvoirs en cas de nouvelle crise».  

Seuls 4% des sondés pensent que la crise ne les «pénalisera pas personnellement» et qu'elle n'aura pas non plus d'impact durable sur la société. Mais, note Gaël Sliman, ces «archi-minoritaires ont sans doute raison». Selon le cofondateur d’Odoxa, chaque grande crise économique et sanitaire depuis un siècle a vu la «société dans son ensemble [...] rapidement rebondir». 

Enfin, 64% des personnes interrogées veulent l'abandon pur et simple de la réforme des retraites dont la suspension a été annoncée par le président, en même temps que les autres réformes en cours, lors de son allocution du 16 mars. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»