Covid-19 : en cas de pénuries des médicaments vétérinaires pourront être utilisés

- Avec AFP

Covid-19 : en cas de pénuries des médicaments vétérinaires pourront être utilisés© Fred Prouser Source: Reuters
Un flacon de Propofol (image d'illustration).

L'utilisation de deux médicaments vétérinaires à base de propofol, un anesthésique, a été autorisée pour la réanimation des humains alors que l'épidémie de Covid-19 entraîne une forte augmentation de la demande mondiale sur ce type de produits.

Un décret publié au Journal officiel du 3 avril, «pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire», autorise l'utilisation de médicaments à usage vétérinaire à base de propofol, un anesthésique à courte durée d'action.

Le texte précise ainsi : «En cas d'impossibilité d'approvisionnement en spécialités pharmaceutiques à usage humain, des médicaments à usage vétérinaire à même visée thérapeutique, bénéficiant d'une autorisation de mise sur le marché [...] de même substance active, de même dosage et de même voie d'administration, peuvent être prescrits, préparés, dispensés et administrés en milieu hospitalier.»

Une brique supplémentaire

Il s'agit d'«une brique supplémentaire qui contribue à la couverture des besoins du nombre important de patients en réanimation» en raison de l'épidémie due au nouveau coronavirus, explique l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) auprès de l'AFP.

Celle-ci a de surcroît déjà «recensé sur le territoire français des stocks de propofol à usage humain chez des industriels» pour couvrir ces besoins, le propofol vétérinaire venant «en complément», explique l'agence sanitaire «mobilisée» aussi sur le front des importations de médicaments à usage humain pour la réanimation. 

«Pour certains produits utilisés en réanimation (curare, propofol, midazolam...), les besoins ont été augmenté de 2 000 % en France et également dans le monde, en un temps très court», constate-t-elle.

Plusieurs dizaines de milliers d'ampoules

L'agence a néanmoins obtenu des importations de propofol et de curare à usage humain. Le propofol sert à endormir profondément les patients intubés sous respirateur pour supporter ce mode de respiration artificielle.

«Les deux lots de chacun de ces médicaments commercialisés sous les noms de marques Proposure (laboratoire Axience) et Propovet (Zoetis) représentent plusieurs dizaines de milliers d'ampoules», fait savoir l'agence sanitaire à l'AFP. 

Ces produits injectables disponibles contiennent la même substance active, ont le même dosage, et le conditionnement et leur qualité ont été vérifiés par l'agence sanitaire et disposent d'une autorisation de mise sur le marché (AMM) vétérinaire.

Ces quantités vont permettre probablement de répondre aux besoins «de quelques centaines de patients pour une durée de séjour en réanimation qui est aux alentours de quatorze jours en moyenne», ajoute-t-on de même source.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»