Les Français parmi les peuples respectant le mieux le confinement au monde, se réjouit Castaner

Les Français parmi les peuples respectant le mieux le confinement au monde, se réjouit Castaner© Kenzo TRIBOUILLARD / AFP Source: AFP
Christophe Castaner le 4 mars.

Le ministre de l'Intérieur s'est réjoui du fait que les Français soient parmi les peuples du monde qui respectent le mieux le confinement, ce bien que les autorités aient dressé plus de 480 000 contraventions pour non-respect des nouvelles règles.

Christophe Castaner a félicité le 6 avril les Français dans un tweet accompagné d'un extrait d'une interview à France info pour leur discipline pendant le confinement. Malgré  480 000 contraventions pour non-respect du confinement dressées pour 8,2 millions de contrôles, le ministre de l'Intérieur a estimé que la population du pays faisait partie, «dans le monde entier», de celles qui ont pour l'instant le mieux respecté les mesures de confinement. 

«Bien sûr, il y a eu des infractions, il y a quelques comportements toujours imbéciles [...] mais ce que je sais, ce que je vois, c'est que les Français font partie, dans le monde entier d'ailleurs, et ça a été précisé, de ceux qui respectent le mieux le confinement», a déclaré Christophe Castaner prenant entre autres Marseille ou la «côte Atlantique» comme exemples. 

«Nous restons mobilisés et vigilants», a cependant averti le ministre de l'Intérieur dans son message sur Twitter. Les préfets ont d'ailleurs le 6 avril été autorisés à «durcir les mesures» si nécessaire en cas de relâchement de la discipline. 

«Là où des signes de laisser-aller se feraient jour et où ces règles viendraient à être contournées», le ministre a préconisé aux préfets de prendre, «en lien avec les maires, les mesures qui s'imposent, notamment de limitation de la pratique sportive individuelle». 

Crimes et délits en baisse... sauf à domicile

Probable effet du confinement, dans sa note de conjoncture pour le mois de mars, le service statistique du ministère de l'Intérieur (SSMI) a noté une baisse importante des crimes et délits notamment ceux commis dans la rue. 

Ainsi, les vols sans violence contre des personnes, comme ceux des pickpockets, accusent la plus forte chute (-51%), suivis par les vols violents sans arme (-45%), et les vols avec arme (-43%). Les cambriolages de logements sont eux aussi en baisse de 44%, mais une part significative d'entre eux pourraient ne pas avoir été encore découverts, notamment pour les personnes qui sont allées passer le confinement dans des résidences secondaires. Idem pour les cambriolages éventuels d'entreprises qui ont cessé leur activité, et qui n'ont donc pas encore été découverts. 

Les dégradations volontaires (y compris contraventions) enregistrées diminuent très nettement (-43%), comme les escroqueries (-46%) malgré une inquiétude du SSMI concernant les pharmacies qui pourraient être une nouvelle cible de choix des escrocs. Le nombre d'homicides est resté quant à lui stable par rapport à février avec 70 faits. 

En revanche, le SSMI note que les violences intrafamiliales sont «nettement remontées» en mars. Le 26 mars, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner avait fait état d'une augmentation des violences conjugales de 32% en zone gendarmerie et de 36% dans la zone de la préfecture de police de Paris pendant la première semaine de confinement.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»