Un pharmacien parisien produit ses propres gels hydroalcooliques

Suivez RT France surTelegram

L'Etat a accordé à un pharmacien parisien une autorisation pour qu'il produise lui-même des stocks de gel hydroalcoolique. Les grandes entreprises mettent également la main à la pâte pour prévenir les pénuries de matériel de protection.

Le risque d'une pénurie de gel hydroalcoolique en France a donné des idées à un pharmacien parisien. Dans le VIe arrondissement de la capitale, Fabien Bruno s'est lancé en pleine rue dans la fabrication de solution antibactérienne : près de 10 000 litres sont ainsi produits chaque jour et envoyés partout dans l'Hexagone.

Pour réaliser une telle prouesse, l'officine a obtenu l'autorisation de l'État : bidons d'alcool, caissons, cartons, pompes et tuyaux s'étalent sur une centaine de mètres, et ce tous les jours de la semaine. Une fois la nuit tombée, des projecteurs permettent également de poursuivre la production.

«Ce soir, 150 000 personnes en France auront un gel hydroalcoolique qui a été produit ici»

«Ce soir, 150 000 personnes en France auront un gel hydroalcoolique qui a été produit ici. Pour les pharmacies, les hôpitaux, les pompiers, les commerçants : tous ceux qui continuent de travailler peuvent se fournir ici», indique Fabien Bruno à RT France.

Cette initiative rejoint celle de l'entreprise Lemahieu, qui produit des masques de protection pour le CHU de Lille.

La France commande un milliard de masques à l'étranger

Mais ces productions artisanales ne peuvent suffire à fournir les quantités suffisantes de matériel de protection pour faire face à la pandémie. Le gouvernement français a ainsi commandé plus d'un milliard de masques à l'étranger, alors que la France en produit 8 millions par semaine et en consomme 40 millions. La Chine fait partie des pays qui fourniront ces protections.

«Un pont aérien étroit et intensif entre la France et la Chine a été mis en place de manière à faciliter les entrées des masques sur notre territoire», a indiqué le ministre de la Santé Olivier Véran lors d'une conférence de presse en compagnie du Premier ministre, le 28 mars. 

Le journal Le Monde évoquait le 27 mars une opération de grande envergure élaborée par la France et la Chine. Selon le quotidien, la Chine devrait livrer à la France, par voie aérienne, plus de 600 millions de masques dont 74 millions de type FFP2, mais également du matériel médical plus lourd comme des appareils respiratoires, afin d’endiguer la pandémie de coronavirus.

Plusieurs grandes entreprises se réorientent vers la production de gel hydroalcoolique

Concernant la production de gel antibactérien, qui commence déjà à manquer, plusieurs grandes entreprises ont annoncé qu'elles mettaient leur capacité à contribution. LVMH va fabriquer «en grande quantité» du gel hydroalcoolique sur trois de ses sites de production français d’ordinaire consacrés à ses parfums et cosmétiques.

Le groupe de chimie Arkema a de son côté décidé de produire 20 tonnes de solution hydroalcoolique par semaine, tandis que le groupe Pernod Ricard a fait don de 70 000 litres d’alcool pur au laboratoire Cooper. Ce dernier est le premier fournisseur de gel hydroalcoolique en pharmacie. Leur collaboration permettra de produire l’équivalent d’environ 1,8 million de flacons individuels de 50 ml.

Au total, les industriels du secteur de la chimie ont indiqué qu’ils allaient s’organiser pour produire 100 000 litres de gel hydroalcoolique par jour.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix