Migrants : le bidonville d'Aubervilliers évacué, en pleine pandémie de Covid-19

- Avec AFP

Migrants : le bidonville d'Aubervilliers évacué, en pleine pandémie de Covid-19© Christophe ARCHAMBAULT / AFP
Camp de migrants porte d'Aubervilliers, le 10 mai 2019.
Suivez RT France surTelegram

La police a évacué plusieurs centaines de migrants d'un bidonville insalubre de la banlieue nord de Paris dont l'hygiène et la promiscuité faisaient polémique en plein confinement dû au coronavirus.

La police a entamé le 24 mars au matin l'évacuation de plusieurs centaines de migrants d'un campement insalubre de la banlieue parisienne dont l'hygiène et la promiscuité faisaient polémique en plein confinement dû à la pandémie de coronavirus, ont constaté des journalistes de l'AFP. 

Cette opération avait été annoncée il y a quelques jours par le préfet de la région Ile-de-France Michel Cadot, dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus. Après avoir été évacués du bidonville d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) à l'aube, les exilés ont commencé à monter dans des bus à 7h15 pour être emmenés vers plusieurs gymnases et hôtels à Paris et en Seine-Saint-Denis, dans le cadre d'une opération menée par la préfecture de Seine-Saint-Denis.

Entre 300 et 600 personnes avaient été comptées sur ce campement par l'opérateur de l'Etat, France terre d'asile.

A leur arrivée dans les gymnases et hôtels, les migrants seront examinés médicalement par l'ONG Médecins sans frontières (MSF), pour déceler d'éventuels symptômes du coronavirus.

L'ONG Médecins du Monde avait la semaine dernière dénoncé la situation sanitaire «innommable» dans le bidonville évacué ce 24 mars.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix