Soupçons d'emplois fictifs : cinq ans de prison dont deux ferme requis contre François Fillon

- Avec AFP

Soupçons d'emplois fictifs : cinq ans de prison dont deux ferme requis contre François Fillon© Thomas SAMSON Source: AFP
François Fillon et son épouse Penelope au tribunal de Paris, le 10 mars 2020.

Trois ans après le «Penelopegate», François Fillon et son épouse sont jugés pour des soupçons d'emplois fictifs concernant cette dernière. Le parquet a requis cinq ans de prison à l'encontre de l'ex-Premier ministre.

Le parquet national financier a requis, ce 10 mars, cinq ans de prison dont deux ans ferme, à l'encontre de l'ancien Premier ministre François Fillon, et trois ans avec sursis contre son épouse Penelope dans l'affaire des soupçons d'emplois fictifs de cette dernière.

L'accusation a également demandé des amendes de 375 000 euros à l'encontre du couple et dix ans d'inéligibilité contre l'ex-candidat à la présidentielle. Contre le maire de Sablé-sur-Sarthe Marc Joulaud, ancien suppléant de François Fillon à l'Assemblée, ont été requis deux ans de prison avec sursis et 20 000 euros d'amende.

François Fillon est principalement suspecté d'avoir fait bénéficier son épouse, Penelope, et ses enfants, Marie et Charles, de traitements financiers indus, notamment via des emplois supposés fictifs. Ces versements seraient intervenus principalement à l'époque où François Fillon était sénateur et élu de l'Assemblée nationale. Penelope Fillon et Marc Joulaud sont eux aussi poursuivis dans cette affaire.

Les époux Fillon sont également poursuivis pour recel et complicité d'abus de biens sociaux pour l'emploi de conseiller littéraire de Penelope Fillon à la Revue des deux mondes dirigée par l'homme d'affaires Marc Ladreit de Lacharrière. Ce dernier a pour sa part plaidé coupable dans ce volet de l'affaire. L'accusation avait dénoncé un emploi «de pure complaisance, sans contrepartie réelle.» Penelope Fillon avait perçu 135 000 euros pour cet emploi.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»