Des agriculteurs «gagnent 350 euros» et «vivent bien» : les propos d'un député LREM font un tollé

Des agriculteurs «gagnent 350 euros» et «vivent bien» : les propos d'un député LREM font un tollé© JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP Source: AFP
Photo d'illustration

Frédéric Descrozaille, député LREM du Val-de-Marne, a affirmé le 3 mars que certains agriculteurs «vivent bien» avec 350 euros par mois. De quoi provoquer l'indignation de plusieurs personnalités politiques, qui jugent ces propos choquants.

C'est une petite phrase qui pourrait bien faire siffler les oreilles de nombreux agriculteurs. Le député LREM du Val-de-Marne, Frédéric Descrozaille était, le 3 mars, l'invité de l'émission Face-à-face sur le plateau de CNews pour débattre de l'actualité avec Eric Zemmour.  

Parmi les thèmes abordés lors de l'émission, la PAC, la Politique agricole commune. «Un tiers des agriculteurs touchent 350 euros par mois. C’est la moitié de l’allocation de droit d’asile, c'est le tiers du RSA […] Comme réussite, il y a mieux. Alors qu’il n’y a quasiment plus d’agriculteurs», a d'abord assuré le journaliste et polémiste Eric Zemmour. «D'accord, je reconnais [...] Il y a des drames qui se vivent dans l'agriculture», a répondu Frédéric Descrozaille avant d'affirmer : «Un agriculteur ne peut pas être comparé à un salarié, ça n'a pas de sens. Je vais dire quelque chose qui va peut-être vous choquer, mais il y a des agriculteurs, ce n'est pas la majorité de ceux qui gagnent 350 euros, mais il y en a qui gagnent 350 euros et qui vivent bien parce qu'ils capitalisent [...] je pourrai vous en présenter si vous voulez.»

Des responsables politiques s'indignent

Une réponse qui a surpris Eric Zemmour, mais aussi de nombreux internautes et responsables politiques. «Notre agriculture s'effondre, un agriculteur français se suicide tous les deux jours, mais pour le député LREM Frédéric Descrozaille, on peut "bien vivre" avec 350 euros par mois... Faisons-leur payer démocratiquement, dans les urnes, leur déconnexion, leur cynisme et leur mépris !», s'est indignée l'eurodéputée RN Virginie Joron.

«Oui c’est choquant et même indécent Frédéric Descrozaille ! Si pour vous avec 350 euros par mois on vit bien, je comprends mieux pourquoi vous refusiez de reconnaître les vrais chiffres de la pauvreté en France», a ajouté de son côté Julien Odoul, président du groupe RN à la Région Bourgogne-Franche-Comté.

«Comment peut-on être aussi déconnecté des réalités et oser donner de leçons d'efforts aux Francais ? N'en déplaise à ce Député, on ne peut pas "bien vivre" avec 350€ par mois ! C'est indécent. Encore une déclaration qui reflète la philosophie de la politique de En Marche...», a pour sa part écrit sur Twitter le président de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan.

Un agriculteur sur cinq sans revenus en 2017

Selon une étude de l'Insee publiée le 7 novembre 2019, près de 20% des agriculteurs français n'ont déclaré aucun revenu, voire un déficit de leur exploitation en 2017. La part d'agriculteurs sans revenus «est particulièrement élevée dans la production de céréales et grandes cultures (30%) et dans l'élevage d'ovins, caprins, équidés et autres animaux (28%)», explique l'Institut.

En France, le salaire moyen d'un agriculteur s'élève à 1 390 € par mois, mais les disparités sont importantes : un viticulteur gagne en moyenne 2 790 € contre 980 € pour un céréalier et 620 € mensuels pour les éleveurs de moutons ou de chèvres.

En outre, la surmortalité par suicide chez les agriculteurs est 12% supérieure à la moyenne de la population, selon les derniers chiffres publiés par la MSA, la Mutuelle sociale agricole. En 2015, 372 exploitants agricoles ont mis fin à leurs jours, soit plus d'un par jour.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»