Le président de SOS Racisme cautionne l'insulte de Yassine Belattar contre Jean Messiha

Le président de SOS Racisme cautionne l'insulte de Yassine Belattar contre Jean Messiha© Robert Pratta Source: Reuters
Jean Messiha a été la victime de propos de Yassine Belattar et du président de SOS Racisme (image d'illustration).

Le controversé Yassine Belattar a de nouveau insulté le cadre du Rassemblement national Jean Messiha, «de chameau». Plutôt que de défendre la victime, le président de SOS Racisme Dominique Sopo a défendu Yassine Belattar en prolongeant la moquerie.

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, l'humoriste controversé Yassine Belattar s'est de nouveau illustré par une plaisanterie raciste à l'encontre du membre du bureau national du Rassemblement national (RN) Jean Messiha. Il l'a en effet qualifé, le 21 février, de «chameau» et lui a rappelé, avec une musique en fond sonore, ses origines égyptiennes. Prolongeant sa «plaisanterie», Yassine Belattar a plus tard écrit dans un tweet (depuis supprimé par Twitter) : «J'ai parlé au zoo de Thoiry, ils sont ok pour que tu fasses ton prochain meeting avec ta tête...»

En réaction, Jean Messiha a demandé à deux organisations de lutte contre le racisme, SOS Racisme et la Licra, de le soutenir.

Si dans la soirée du 22 février la Licra n'avait toujours pas réagi, le président de SOS Racisme Dominique Sopo a répondu à Jean Messiha. Loin de le soutenir, le président de l'association a prolongé la plaisanterie raciste de Yassine Belattar en estimant, avec ironie, que la «comparaison [était] infamante pour les chameaux» : «Cher Jean Messiha, je pense que la LICRA sera heureuse de se constituer auprès de SOS Racisme afin de mettre fin à l'odieuse comparaison entre vous-même et un chameau. Cette comparaison est infamante pour les chameaux. Soyez certains que nous ne laisserons pas passer. Bisous.»

Outré, Jean Messiha a alors rebaptisé SOS Racisme en «SOS Racistes» sur Twitter. La député de La République en marche de Paris Laetitia Avia, par ailleurs porteuse de la loi contre la haine en ligne, est alors elle aussi entrée dans la polémique en soutenant... Dominique Sopo. Elle a alors approuvé le commentaire de celui-ci lorsqu'il écrit un deuxième tweet qui, loin de se rétracter du premier tweet, accuse le RN de livrer «des racistes à domicile».

Yassine Belattar est habitué aux propos polémiques et insultes, visant à rappeler les éventuelles origines de ses contradicteurs. Il avait d'ailleurs déjà qualifié Jean Messiha en septembre 2018 de «tête de chameau», et à plusieurs reprises par la suite. Le cadre du RN avait déjà demandé le soutien de SOS Racisme. En vain.

Dans l'émission de Cyril Hanouna en janvier 2019, Yassine Belattar avait qualifié Jean Messiha de «bougnoule» et s'était moqué du pin's que portait le cadre du RN : «T'es obligé de porter un pin's de la France pour qu'on sache que t'es Français.»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»