«La même chose» ? L'étrange parallèle de BHL entre l'affaire Griveaux et la situation au Donbass

«La même chose» ? L'étrange parallèle de BHL entre l'affaire Griveaux et la situation au Donbass© Jean-Paul Pelissier Source: Reuters
Bernard-Henri Lévy (image d'illustration).

Assidu commentateur de l'actualité française et internationale, Bernard-Henri Lévy n'en est pas à son coup d'essai en termes de sorties sur Twitter. Se serait-il emparé de l'affaire Griveaux pour promouvoir son reportage dans le Donbass ?

Dans la foulée de la parution dans les pages de Paris Match de son reportage dans l'est de l'Ukraine, le célèbre «philosophe-reporter» Bernard-Henri Lévy a publié le 16 février sur Twitter une photo de lui, main dans la poche de son pardessus et le col couvert d'une écharpe noire, entouré de deux militaires en treillis aux visages partiellement camouflés. Ce qui nous interpelle n'est pas ce magnifique cliché, mais le texte qui l'accompagne.

«Et si c’était la même chose ? D’un côté ce torpillage de plus en plus étrange de Griveaux et d’une élection française par un "artiste" russe. De l’autre cette guerre pour de vrai qu’a déclarée Poutine à l’Ukraine et à l’Europe - et dont je témoigne, cette semaine, dans Match», commente-t-il.

S'il laisse libre cours à l'imagination des internautes, l'exercice de pensée ici proposé permet à l'illustre philosophe de mettre en avant son récent travail de terrain, présenté dans l'hebdomadaire susmentionné comme un reportage «sur la ligne de front qui oppose ce pays aux séparatistes soutenus par la russie de Poutine», introduction dans laquelle on ne peut s’empêcher de noter un malencontreux oubli de la majuscule au deuxième pays évoqué, dont le système politique fait l'objet de critiques récurrentes de la part de Bernard-Henri Lévy.

A toutes fins rassurantes, l'écrivain précise dans un récent tweet ne pas être «antirusse». «Je suis juste pro-européen. Et ce que j’ai vu, ici, à l’Est de l’Ukraine, et que je relate dans mon reportage pour ⁦Paris Match⁩, c’est une colossale et incessante agression de Poutine contre l’Europe. Et tout le monde a l’air de s’en moquer», explique-t-il dans cette autre publication en hommage à la parution du récit de son voyage.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»