L'Assemblée nationale refuse la demande d'Alexandre Benalla d'être assistant parlementaire

L'Assemblée nationale refuse la demande d'Alexandre Benalla d'être assistant parlementaire© Thomas SAMSON Source: AFP
Joachim Son-Forget souhaite que son compère Alexandre Benalla intègre l'Assemblée nationale (image d'illustration).

Alexandre Benalla pensait prochainement retrouver l'Assemblée nationale. Le fantasque député Joachim Son-Forget avait proposé à l'ex-conseiller d'Emmanuel Macron de devenir son prochain collaborateur. Sauf que la demande n'a pas été validée.

Après le flop de sa candidature aux municipales à Saint-Denis, Alexandre Benalla a tenté de revenir par un autre chemin dans la vie politique française.

Membre du nouveau parti du député non inscrit (mais soutenant Emmanuel Macron) Joachim Son-Forget, Valeur absolue, Alexandre Benalla a bel et bien failli croiser les députés au sein de l'Assemblée nationale, selon une information du Point le 11 février.

Connu pour son goût de la provocation, Joachim Son-Forget entretient effectivement avec Alexandre Benalla une forme d'amitié, s'affichant régulièrement avec lui sur les réseaux sociaux. Il avait ainsi décidé de faire de l'ancien conseiller controversé d'Emmanuel Macron son futur collaborateur parlementaire, à titre bénévole. Néanmoins, alors que l'Assemblée n'avait toujours pas approuvé la demande du parlementaire, Joachim Son-Forget, contacté par l'hebdomadaire, estimait qu'Alexandre Benalla était la victime d'un «lynchage» : «Cela fait une semaine que l'on devrait avoir les papiers qui sont généralement établis en 48 heures. Une fois de plus, le lynchage prévaut sur la présomption d'innocence.»

Le député des Français établis hors de France, a réitéré son propos sur Twitter, en revenant sur les violences commises par Alexandre Benalla lors de la manifestation du 1er mai 2018, place de la Contrescarpe : «Je mets un point d’honneur à défendre les gens lynchés publiquement. Au delà de la défense de la présomption d’innocence qui me tient à cœur, je suis persuadé que notre humanité est de savoir s’élever au delà de la violence révélée par ces actes similaires à la lapidation.»

Le même jour, l'Assemblée nationale a finalement confirmé qu'Alexandre Benalla ne pouvait être collaborateur parlementaire, du fait du règlement intérieur. Le Figaro a en effet récupéré une note interne expliquant ce refus d'accréditation : «[Cette décision est] fondée sur un point de règlement, à savoir que Alexandre Benalla a créé une entreprise œuvrant dans le lobbying et l'influence, ce qui en interdit la fonction de collaborateur occasionnel permettant l'accès au site.» Alexandre Benalla ne pourra donc retourner de sitôt à la salle de sport de l'Hémicycle.

Qu'à cela ne tienne, cela ne devrait pas empêcher Joachim Son-Forget de poursuivre son «projet politique» avec Alexandre Benalla, d'après des propos tenus dans Le Point  : «On prévoit d'aller à la rencontre des gens dans les banlieues et les zones rurales. Oui, il est plus borderline que moi, mais on s'autogère.» 

Lire aussi : Chokri Wakrim aurait impliqué deux proches de l'Elysée dans l'affaire des coffres de Benalla

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»