L'ancien député LREM Joachim Son-Forget quitte le groupe UDI et revendique un cheminement à droite

- Avec AFP

L'ancien député LREM Joachim Son-Forget quitte le groupe UDI et revendique un cheminement à droite© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT Source: AFP
Joachim Son-Forget, lors d'une intervention à l'Assemblée nationale le 14 mai 2019.

De la macronie à Marion Maréchal, il n'y a qu'un pas ? Le député ex-LREM Joachim Son-Forget a démissionné du groupe parlementaire UDI-Agir pour rejoindre les non-inscrits «dans un cheminement ouvertement à droite» et se rapproche de Marion Maréchal.

Le fantasque député centriste, ex-La République en marche (LREM), Joachim Son-Forget, a quitté le groupe parlementaire UDI-Agir pour rejoindre les non-inscrits «dans un cheminement ouvertement à droite», évoquant auprès de l'AFP, le 18 décembre, une «amitié naissante» avec l'ancienne députée du Front national Marion Maréchal.

«Je quitte le groupe parlementaire UDI-Agir et indépendants et siégerai à l'Assemblée nationale comme député non inscrit pour maintenir mon indépendance politique, dans un cheminement ouvertement à droite», écrit sur Facebook le représentant des Français de Suisse et du Liechtenstein, connu pour ses coups d'éclat sur les réseaux sociaux.

Joachim Son-Forget reproche notamment au président de l'UDI Jean-Christophe Lagarde d'avoir surréagi à une photo de lui avec Marion Maréchal qu'il avait publiée le 11 décembre sur son compte Twitter. Il a précisé à l'AFP avoir déjà rencontré la nièce de Marine Le Pen il y a quelques semaines.

Jean-Christophe Lagarde avait commenté la photo en précisant que les «positions et postures» de Joachim Son-Forget «ne nous engagent pas» et en rappelant «l'incompatibilité entre l'UDI, qui représente le centre droit, et toute forme d'extrême-droite, d'intolérance ou d'europhobie ou de xénophobie».

Marion Maréchal, «c'est quelqu'un que j'apprécie, c'est une amitié naissante», a confié à l'AFP Joachim Son-Forget, qui «trouverait intéressant de faire une conférence» devant l'école de sciences politiques fondée à Lyon par l'ancienne députée. «C'est quelqu'un d'intelligent, d'ouvert, de prête à se remettre en question», développe-t-il dans une vidéo.

Joachim Son-Forget réaffirme dans son communiqué son «soutien» à Emmanuel Macron bien qu'il ne se reconnaisse «plus dans l'attitude et les points de vue» de la majorité.

Le député avait démissionné le 29 décembre 2018 du groupe LREM à la suite d'une polémique née de tweets sexistes vis-à-vis de la sénatrice EELV Esther Benbassa. Revendiquant sa «liberté de pensée», il a depuis lancé un parti politique nommé «Je suis Français et européen (JSFee)», rebaptisé le 17 novembre «Valeur absolue».

Lire aussi : Joachim Son-Forget se dit «contaminé» par les «idées d’extrême gauche» de son «ami» Mélenchon

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»