Les sénateurs ne suppriment pas la «PMA sans père» du projet de loi bioéthique

Les sénateurs ne suppriment pas la «PMA sans père» du projet de loi bioéthique© LIONEL BONAVENTURE / AFP Source: AFP
Le Sénat, en 2016. (Photo d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

La «PMA sans père» n'a pas été retirée du projet de loi bioéthique par les sénateurs, ce 21 janvier. Le texte, très controversé, est débattu au Sénat jusqu'au 4 février. Il ira ensuite en deuxième lecture devant les députés.

A majorité à droite, le Sénat vient de valider une disposition phare du projet de loi bioéthique : la «PMA sans père», c'est-à-dire, l’extension de la procréation médicalement assistée pour les couples de femmes. Ce 21 janvier dans la soirée, 162 sénateurs se sont prononcés contre la suppression de cette mesure, et 126 pour. 

La «PMA sans père» avait reçu un premier feu vert des sénateurs en commission. Adopté en première lecture mi-octobre à l’Assemblée nationale, le projet de loi bioéthique est débattu au Sénat du 21 janvier au 4 février. Le projet repartira ensuite en deuxième lecture devant les députés.

Un texte très contesté

Une partie de la droite est vivement opposée à la «PMA sans père». Au micro de RT France, le président du Parti Chrétien-Démocrate Jean-Frédéric Poisson y voyait une «agression contre la famille».

«Donner une mère seule pour famille n'est pas un progrès social», estime quant à elle la députée et ex-marcheuse Agnès Thill. «Votre loi est criminelle, c'est s'offrir un être humain, [alors que l'homme n'est] ni un objet, ni une promesse de campagne», avait-elle ajouté le 24 septembre devant les députés.

Le 19 janvier, les opposants à la «PMA sans père» et la GPA ont manifesté à Paris. Selon le cabinet d'études indépendant Occurrence, 28 000 personnes étaient réunies.

Lire aussi : PMA pour toutes : ces trois questions qui font débat

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix