«Le nouveau monde est désolant»: n’ayant pas présenté ses vœux de Noël, Macron suscite l’indignation

«Le nouveau monde est désolant»: n’ayant pas présenté ses vœux de Noël, Macron suscite l’indignation© Ludovic Marin Source: AFP
Emmanuel Macron salue le sénateur Philippe Bas, le 12 juillet 2019, à Cherbourg (image d'illustration).

Contrairement aux années précédentes, Emmanuel Macron n’a pas adressé ses vœux de Noël aux Français. Rompant avec la tradition, le président de la République a été la cible de nombreuses critiques.

L’année 2019 n’aura pas été de tout repos pour Emmanuel Macron. Entre mouvements sociaux, défections et camouflets diplomatiques, le président en aurait-il oublier de souhaiter «Joyeux Noël» à ses concitoyens ? Où aurait-il simplement décidé de changer la coutume ? Mystère.

Toujours est-il que le silence du locataire de l’Elysée a beaucoup fait jaser. La députée européenne, Nadine Morano, s’est fendue d’un tweet assassin à l’adresse d’Emmanuel Macron en partageant une vidéo de Ridicule TV, un compte Twitter qui avait animé la campagne de François Fillon en 2017 : «J’ai attendu, mais notre Président communicant professionnel n’a pas souhaité joyeux Noël à son peuple… à part critiquer la France à l’étranger, l’aimer et honorer ses traditions, ses racines chrétiennes c’est si difficile ? Le nouveau monde est désolant.»

L’eurodéputé RN Jordan Bardella a lui publié une vidéo, toujours sur le réseau social, dans laquelle il a fustigé ce qu’il considère être du mépris de la part du président. «Noël, c’est un moment qui est inestimable pour des millions de gens, qu’ils soient chrétiens ou non, ça fait partie d’un héritage que le président de la République est censé protéger […] On est très heureux qu’il célèbre régulièrement sur ses réseaux sociaux la rupture du jeûne, la fin du Ramadan, mais on aimerait qu’il le fasse pour des traditions qui sont inscrites dans le calendrier», a-t-il souligné.

Jean Messiha, membre du bureau national du RN, a également critiqué l’absence du chef de l’Etat. «Dites Emmanuel Macron, comment se fait-il que vous n’ayez pas souhaité un joyeux Noël au peuple français dont vous présidez aux destinées alors que vous vous précipitez chaque année pour fêter avec grandiloquence l’Aïd aux musulmans ? Qui divise les Français et attise la haine ?», a-t-il fait valoir sur Twitter.

Fabien Lombard, secrétaire départementale de Debout la France a lui aussi exprimé son indignation, toujours sur le réseau social : «Quand on connaît le potentiel d'Emmanuel Macron en matière de communication, on ne peut penser un instant que l'absence de vœux pour Noël soit une simple omission. Ou alors une omission tellement révélatrice qu'elle vaut tous les mots du monde pour décrire un état de fait.»

Si Emmanuel Macron a fait l’impasse sur l’exercice cette année, ce n’est pas le cas de ses homologues autour du globe. Ainsi, le couple présidentiel américain a mis en ligne une vidéo dans laquelle il souhaite à tous les Américains un joyeux Noël.

Même procédé pour Boris Johnson, sauf que le Premier ministre britannique apparaissait seul sur la séquence.

Mais la tradition dépasse très largement les pays de culture chrétienne. En Iran par exemple, le guide suprême de la Révolution, Ali Khamenei a mis en ligne un message sur Twitter disant respecter la personne de Jésus-Christ et de sa mère Marie.

De son côté, le ministre des Affaires étrangères de la République islamique, Javad Zarif, a «souhaité un joyeux Noël» à «tous [s]es compatriotes chrétiens tout autour du globe».

En 2017 et 2018, Emmanuel Macron avait bien souhaité «joyeux Noël» aux Français sur Twitter.

Lire aussi : Libérés des djihadistes, les chrétiens de Syrie fêtent Noël dans plusieurs villes du pays

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»