Gérald Darmanin : «La France populaire, des gens qui boivent de la bière et mangent avec les doigts»

Gérald Darmanin : «La France populaire, des gens qui boivent de la bière et mangent avec les doigts»© BENOIT TESSIER Source: Reuters
Gérald Darmanin, le 21 octobre 2019 à l'Elysée.

Dans un long portrait pour Paris Match, Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, conseille à Emmanuel Macron de s'entourer de personnes représentant «la France populaire». Avec une définition de celle-ci... caricaturale.

Le couac n'est pas loin pour Gérald Darmanin. Le ministre de l'Action et des Comptes publics s'est confié dans les colonnes de l'hebdomadaire Paris Matchle 19 décembre, en donnant un petit conseil à Emmanuel Macron.

Le sarkozyste estime en effet que «l’entourage présidentiel est trop parisien, trop bourgeois, trop techno, trop strauss-kahnien». Tentant ainsi de trouver une solution pour permettre au président de moins «peiner» sur le «social» : «Il manque sans doute autour de lui des personnes qui parlent à la France populaire, des gens qui boivent de la bière et mangent avec les doigts. Il manque sans doute un Borloo à Emmanuel Macron.»

«Des gens qui boivent de la bière et mangent avec les doigts». Au niveau du style, Gérald Darmanin se rapproche d'Emmanuel Macron dans le sens où ces propos rappellent, par exemple, l'une des célèbres maximes du chef d'Etat, prononcé le 29 juin 2017, jugée insultante par certains. «Dans les gares», avait-il ainsi déclaré, «comme dans le monde, on croise des gens qui réussissent et des gens qui ne sont rien».

Une autre réflexion du président remonte également à la surface : alors en campagne présidentielle, le 13 janvier 2017 à Nœux-les-Mines (Pas-de-Calais), le candidat Macron s'était risqué à établir un constat pour le moins critiquable : «Dans ce bassin minier, [...] il y a beaucoup de tabagisme et d'alcoolisme.» A l'époque, le ministre de François Hollande s'était attiré les foudres de plusieurs élus après ses commentaires jugés méprisants vis-à-vis de la population de cette région.

Gérald Darmanin est actuellement en première ligne sur la réforme des retraites. Il fait notamment partie des défenseurs de l'allongement de la durée du travail, justifié, selon lui, «par l’allongement de la durée de vie».

Lire aussi : Mafieux, alcooliques, illettrés... le tour de France des insultes de Macron aux Français

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»