«Casse-toi !» : la ministre des sports Roxana Maracineanu «exfiltrée» du stade du Red Star

- Avec AFP

«Casse-toi !» : la ministre des sports Roxana Maracineanu «exfiltrée» du stade du Red Star© Thomas Samson Source: AFP
La ministre française des Sports, Roxana Maracineanu, s'adresse à la presse à son arrivée pour la réunion du conseil d'administration du comité d'organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024, au siège de ce dernier à Paris, le 12 décembre 2019. (image d'illustration)

Sur fond de grève contre la réforme des retraites, Roxana Maracineanu, la ministre des Sports, qui assistait à un match de football en région parisienne, a été prise à partie par des supporters et a dû être «exfiltrée» à la mi-temps.

La ministre des Sports Roxana Maracineanu a été chahutée et a dû être «exfiltrée» à la mi-temps le 13 décembre au soir du stade Bauer de Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis, où elle était venue assister à un match du championnat de National de football de 3e division, a appris l'AFP auprès de son entourage. A la mi-temps de la rencontre entre le Red Star et l'US Quevilly, un attroupement s'est formé autour de la ministre, qui discutait avec un supporteur dans les travées du stade. «Il y a eu un effet de troupe, ça s'est un peu envenimé, en mode "Macron, démission"» et la police a «pris la responsabilité de l'exfiltrer du stade», a précisé la même source.

Une vidéo postée sur les réseaux sociaux montre la ministre des Sports, chahutée par un groupe de supporteurs présents de l'autre côté de la grille d'enceinte, regagner sa voiture sous les quolibets et essuyant quelques jets d'eau.

Le Red Star a promis ce 14 décembre des sanctions envers les supporters qui s'en sont pris à la ministre. «Nous prendrons les décisions justes mais fermes qui s'imposent vis-à-vis des fauteurs de troubles, et invitons les responsables des groupes de supporters à venir s'expliquer tant sur le fond que sur la forme de cet incident inacceptable», a déclaré le président du club audonien Patrice Haddad. «Si les opinions sont libres, je ne saurais tolérer de tels débordements physiques et politiques, qui sont contraires aux valeurs que le club a toujours véhiculées et inculquées jusqu'aux plus jeunes de ses licenciés : le respect et la tolérance», a-t-il poursuivi.

Lire aussi : Le ministre des Sports demande une «sanction exemplaire» après le salut militaire de l'équipe turque

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»