Nord : le RN aurait retiré son soutien à un communiste en raison d'une candidate voilée

Nord : le RN aurait retiré son soutien à un communiste en raison d'une candidate voilée© GERARD JULIEN Source: AFP
Sébastien Chenu à l'Assemblée nationale le 23 juillet 2018 (image d'illustration).

Le Rassemblement national a retiré son soutien à une liste sans étiquette menée par un communiste dans la ville de Douchy-les-Mines pour les prochaines municipales de 2020, selon Le Parisien. En cause : la présence d'une femme voilée sur la liste.

A Douchy-les-Mines, commune ouvrière du département du Nord, le Rassemblement national (RN) devait soutenir une liste sans étiquette emmenée par le communiste Cédric Noulin... Toutefois, selon les informations du Parisien, le secrétaire national du RN et député local, Sébastien Chenu, aurait opposé son veto, «il y a environ quinze jours» précise le journal francilien ce 9 décembre, lorsqu'il a appris qu'une femme voilée devait figurer sur cette liste.

En mars 2019, Cédric Noulin occupait encore le poste de secrétaire de la section locale du parti communiste français, mais en conflit avec le maire communiste sortant, il a choisi de démissionner et a annoncé sa propre candidature sans étiquette. Le RN aurait alors pris langue avec lui, fort de ses plus de 60% de votes pour Marine Le Pen, sa présidente, au second tour de la présidentielle de 2017 à Douchy-les-Mines.

Ce sont mes idées que je défends, même si certaines peuvent se rapprocher de celles du RN sur la sécurisation et la propreté

Le candidat à la mairie de Douchy-les-Mines assure au Parisien que son programme n'aurait pas repris les idées de l'ancien Front national, mais que sur certaines lignes, ils pouvaient se rejoindre : «Ce sont mes idées que je défends, même si certaines peuvent se rapprocher de celles du RN sur la sécurisation et la propreté», explique-t-il, en précisant qu'il compterait notamment armer la police municipale s'il était élu en 2020.

Le RN aurait donc posé ses conditions : soit la femme voilée apparaissant sur cette liste en était retirée, soit elle renonçait à porter le voile en question. La tête de liste ayant rejeté ces conditions, le RN se serait alors retiré de l'alliance et Sébastien Chenu accuserait désormais Cédric Noulin de «vouloir une femme voilée pour draguer l'électorat musulman», selon Le Parisien. Mais Sébastien Chenu de se féliciter auprès du journal francilien : «Cela montre quand même que l'on peut imaginer des choses ensemble, que nous ne sommes pas le diable.» Même si après cet imbroglio, le parti de Marine Le Pen envisagerait dorénavant de présenter sa propre liste face à Cédric Noulin et sa candidate au voile islamique.

Lire aussi : Le Sénat vote l'interdiction de signes religieux pour les parents accompagnant les sorties scolaires

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»