«1er million» du référendum ADP : des parlementaires se rassemblent devant l'Assemblée

«1er million» du référendum ADP : des parlementaires se rassemblent devant l'Assemblée© Juliette Lamy / RT France
Des parlementaires opposés à la privatisation d'ADP se rassemblent devant l'Assemblée nationale, le 4 décembre.
Suivez RT France surTelegram

A l'appel des 248 parlementaires qui souhaitent un référendum pour affirmer le caractère public d'Aéroports de Paris, un rassemblement a lieu dans la capitale. Le Conseil constitutionnel a annoncé qu'un million de signatures avaient été récoltées.

Le projet de référendum d’initiative partagée (RIP) sur la privatisation d’Aéroports de Paris (ADP), «visant à affirmer le caractère de service public national de l’exploitation des aérodromes de Paris», a atteint le million de signataires, le 4 décembre. Forts de ce chiffre insuffisant mais symbolique, les partisans espèrent toutefois faire pression sur le président de la République, Emmanuel Macron, afin qu’il déclenche le lancement du référendum qu'ils souhaitent. En conséquence, des parlementaires à l'initiative du projet de référendum ont organisé un rassemblement au palais Bourbon après la publication du nombre de soutiens au RIP par le Conseil constitutionnel.

Armés de leur écharpe tricolore, les parlementaires ont brandi une banderole «1er million», comme l'a constaté notre reporter sur place.

Une «campagne en contrebande»

Présent au rassemblement, Jean-Luc Mélenchon a évoqué une «campagne en contrebande» qui se poursuit, déplorant le fait que le «service public [ne soit] pas mis dans l'obligation de relayer la parole des partisans du référendum». 

Le leader de La France insoumise a souligné que son parti avait consacré deux minutes de son temps de parole pour les municipales, à défendre le référendum sur la privatisation d'ADP.

Officiellement lancé le 13 juin, le projet de référendum d’initiative partagée doit recueillir un dixième des électeurs inscrits, soit 4 717 396 personnes, d’ici le 12 mars 2020 afin d’être validé.

Toutefois, Emmanuel Macron avait annoncé, lors du grand débat national censé apporter des réponses aux revendications des Gilets jaunes, notamment sur la question de la démocratie participative, vouloir réformer le RIP pour qu’un million de citoyens puissent le déclencher. Les protagonistes du RIP espèrent donc pouvoir faire pression sur le locataire de l'Elysée.

Lire aussi : Référendum sur ADP : à un million, les parlementaires demanderont à rencontrer Macron

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix