La direction de La Provence ferait campagne pour la candidate LR à Marseille, selon Mediapart

La direction de La Provence ferait campagne pour la candidate LR à Marseille, selon Mediapart© ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP Source: AFP
Le siège du quotidien La Provence, en 2013.

Selon le site d'information Mediapart, le quotidien régional La Provence a perçu d'importantes subventions du conseil départemental des Bouches-du-Rhône. Et le journal lui rend bien.

Le journal La Provence roule-t-il pour une candidate Les Républicains à Marseille ? Oui, à en croire Mediapart. Selon une enquête fouillée du site d'information, le quotidien régional fait «ouvertement campagne» pour Martine Vassal, présidente de la métropole d'Aix-Marseille-Provence et du département des Bouches-du-Rhône, et candidate à l'investiture de son parti en vue des prochaines élections municipales. Au grand dam, notamment, des journalistes du quotidien.

Plus d'un million d'euros de subventions

Pour appuyer ses propos, Mediapart affirme que le conseil départemental a alloué, en 2018, un peu plus d'un million d'euros de subventions à La Provence. Un chiffre bien supérieur aux «standards habituels», sans compter «les 163 465 euros apportés par la métropole Aix-Marseille-Provence, présidée par Jean-Claude Gaudin», explique Mediapart dans son enquête. La subvention du Département serait toutefois en baisse en 2019.

D'autres aides sont encore plus surprenantes : on apprend que La Provence bénéficie de subventions de la Française des Jeux, de BPI France, ou encore de l’Université d’Aix-Marseille. De l'argent public qui permettrait, en partie, de renflouer les caisses d'un quotidien en difficulté financière.

Martine Vassal brossée dans le sens du poil ?

En contrepartie, la direction de La Provence est pour le moins clémente avec l'élue, à en croire Mediapart. Preuve en est une enquête publiée le 23 juin 2017 par des journalistes du quotidien, révélant un scandale du marché de l’eau dans le département mettant en cause plusieurs élus, dont Martine Vassal et Jean-Claude Gaudin. Quelques jours plus tard, Franz-Olivier Giesbert, le directeur éditorial, publie un billet pour défendre les élus... au grand regret de la rédaction.

Deux ans plus tard, le 13 juillet 2019, Franz-Olivier Giesbert publie un éditorial défendant Jean-Claude Gaudin, malgré la colère grandissante des Marseillais quant à sa fin de mandat et le drame de la rue d'Aubagne, où huit personnes sont mortes après des effondrements d'immeubles. Dans cet article, Franz-Olivier Giesbert égratigne tous les futurs candidats potentiels à la mairie de Marseille. Tous, sauf une... Martine Vassal. «Martine Vassal a tout pour elle, la compétence, l’aura, l’expérience. Il ne lui manque que le succès», écrit-il.

Et quand la rédaction se montre trop critique, elle en paie les conséquences. Le 9 novembre 2019, des journalistes font état d'un rapport de la Cour des comptes qui étrille la municipalité et ne plaît pas aux maires. Conséquence : quatre jours plus tard, les deux directeurs de la rédaction sont rétrogradés, et une nouvelle direction est promue.

Lire aussi : Marseille : un an après le drame de la rue d'Aubagne, colère et indignation sont toujours de mise

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»