«France gauloise» contre «vision communautariste» : Le Pen réplique au secrétaire d’Etat Djebbari

«France gauloise» contre «vision communautariste» : Le Pen réplique au secrétaire d’Etat Djebbari© JEAN-PIERRE CLATOT/AFP ; FREDERICK FLORIN/AFP
Le secrétaire d'Etat en charge des Transports Jean-Baptiste Djebbari (g.) et la présidente du RN Marine Le Pen (d.)

Le secrétaire d'Etat en charge des Transports a accusé la présidente du RN d’adhérer au fantasme d'une France «gauloise, blanche, hétérosexuelle si possible». En retour, l'intéressée a reproché à la majorité de valoriser le communautarisme.

Attaque en règle du camp présidentiel contre le Rassemblement national (RN) : invité du «Grand Jury» RTL/Le Figaro/LCI le 3 novembre, le secrétaire d'Etat en charge des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a accusé Marine Le Pen de «fantasme[r] une France qui n'existe pas».

«La France de Marine Le Pen», selon lui, est une «France gauloise, blanche, hétérosexuelle si possible comme le disait Eric Zemmour ; c'est une France qui [...] n'a jamais existé dans l'histoire [et qui] dresse les gens les uns contre les autres», a développé cet ancien député La République en marche (LREM) de la Haute-Vienne. Il dément par ailleurs une volonté d'Emmanuel Macron de faire du RN son principal adversaire, avec l'espoir de s'assurer ainsi une réélection en 2022. Enfin, le membre du gouvernement salue la volonté présidentielle «d'aller discuter et débattre avec des gens qui contestent complètement nos idées» – une référence à la fameuse interview du président de la République au magazine conservateur Valeurs actuelles.

Sur Twitter, Marine Le Pen a répliqué aux accusations de Jean-Baptiste Djebbari : «Merci de ne pas m’imputer vos obsessions raciales, sexuelles ou ethniques.» Et la présidente du RN d'accuser la majorité présidentielle de nuire à l'unité de la nation : «Moi, je défends tous les Français et, contrairement à vous, je n’en ai pas une vision communautariste», a-t-elle en effet fait valoir. 

Lire aussi : Marine Le Pen appelle à un référendum sur le regroupement familial et le droit du sol

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»