Des policiers ont-ils raillé des Gilets jaunes éborgnés lors de leur marche de la colère ?

Des policiers ont-ils raillé des Gilets jaunes éborgnés lors de leur marche de la colère ?© MARTIN BUREAU Source: AFP
A l'appel d'une large intersyndicale, des milliers de policiers ont défilé à Paris, le 2 octobre, pour exprimer leur ras-de-bol (image d'illustration).

Des milliers de policiers ont défilé le 2 octobre à Paris à l'appel du syndicat Alliance, pour une marche de la colère. Un collectif contre les violences policières a constaté que quelques participants s'étaient moqués des éborgnés durant le cortège.

Un collectif contre les violences d'Etat, intitulé Désarmons-les, a dénoncé, le 9 octobre, l'attitude de certains policiers lors de leur marche de la colère, une manifestation parisienne qui s'est déroulée le 2 octobre 2019. Des images dévoilent des participants à cette marche organisée par le syndicat Alliance mettre la main sur un œil alors qu'ils font face à des portraits de manifestants mutilés, brandis par des contre-manifestants. Pour Désarmons-les, les policiers ne connaissent ainsi «aucune limite dans leur violence, leur cynisme, leur racisme et leur mépris».

Si certaines photos diffusées sur les réseaux sociaux ne permettaient pas de saisir le contexte du geste, une vidéo diffusée par le collectif laisse peu de doutes quant aux intentions des policiers ayant mimé avec leurs mains les éborgnés. Lors de la manifestation, on voit ainsi certains policiers se moquer, à l'approche des contre-manifestants : «T'as un truc à l’œil là» ; ou encore «Je ne vois pas ce qui est marqué».

Interrogé par le site CheckNews de Libération, un responsable du syndicat Alliance a répondu en insistant sur «le contexte du malaise policier», appelant également à la «sérénité» et ne voulant pas «pas rentrer dans une polémique stérile».

De son côté, le Gilet jaune Jérôme Rodrigues, qui a lui-même perdu l'usage de son œil à la suite d'un tir de LBD lors d'une manifestation, a ironisé sur Twitter : «Le rapport d’enquête de l’IGPN fait état d’une épidémie de CON-jonctivite au sein de la manifestation des policiers.»

Lire aussi : Eric Drouet et quelques Gilets jaunes s'invitent à la manifestation des policiers à Paris

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»