Marcel Campion officiellement candidat à la mairie de Paris pour la «libérer» d'Anne Hidalgo

Marcel Campion officiellement candidat à la mairie de Paris pour la «libérer» d'Anne Hidalgo© Charles Platiau Source: Reuters
Marcel Campion vise la mairie de Paris pour 2020 (image d'illustration).

Le «roi des forains» a présenté sa liste pour les municipales de Paris. Petite surprise, l'humoriste Jean-Marie Bigard fait partie de celle-ci. Marcel Campion est plus que jamais en guerre ouverte avec la mairie de Paris.

Le forain Marcel Campion, candidat annoncé aux élections municipales depuis octobre 2018 à Paris, a dévoilé le 3 octobre ses 17 têtes de listes.

Le rassemblement s'est tenu place de la République, où le «roi des forains» a organisé un «meeting festif», avec animations, parade de cirque et barbe à papa.

Farouche opposant à la maire de Paris Anne Hidalgo, Marcel Campion a donc lancé un mouvement appelé «libérons Paris». Dans son programme, il souhaite «l’ouverture des berges en semaine, l’absorption de la dette et la création de grands parkings». Selon les premiers sondages, il est crédité de 1% des voix des électeurs parisiens pour les municipales de 2020.

Jean-Marie Bigard dans la liste de Marcel Campion

Marcel Campion a également annoncé la présence de Jean-Marie Bigard sur sa liste. L'humoriste sera le suppléant de la tête de liste dans le 6e arrondissement de Paris, l'écrivain Sylvie Bourgeois. Sur son compte Twitter, Jean-Marie Bigard a corroboré les dires de son «ami» et a affirmé : «Comme les forains, mon seul but est de divertir le peuple. C’est tout. Rien à foutre de la politique.»

Une hostilité déclarée à Anne Hidalgo

Depuis des mois, le torchon brûle entre Marcel Campion et Anne Hidalgo, qui a décidé en 2017 de lui retirer l'autorisation d'installer un marché de Noël sur les Champs-Elysées. La mairie lui reprochait notamment de ne pas vendre des produits artisanaux de la région, mais provenant de Chine, et ce à un prix excessif.

Il a également été visé par une plainte d'Anne Hidalgo et de son adjoint au logement Ian Brossat (PCF) pour des propos jugés injurieux. Le forain avait organisé un «pot de départ» de la maire de Paris le 29 avril. Il avait alors traité Anne Hidalgo de «salope».

Marcel Campion a fait l'objet d'une autre plainte, provenant cette fois-ci de la Cour des comptes, après des propos considérés comme injurieux et diffamatoires à l'encontre de l'institution financière. La Cour des comptes avait relevé dans un rapport de 2017 d'importantes «irrégularités» dans l'attribution de contrats à l'entrepreneur, dont celui de la grande roue installée place de la Concorde.

Lire aussi : Marché de Noël : au grand dam d'Hidalgo, Campion s'installe aux Tuileries (grâce à l'Elysée ?)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»