Retouche d'une photo de manifestation de Gilets jaunes : le CSA met en demeure France Télévisions

Retouche d'une photo de manifestation de Gilets jaunes : le CSA met en demeure France Télévisions© Geoffroy VAN DER HASSELT Source: AFP
La photo originale prise devant l'Opéra Garnier.

Le CSA a estimé que France Télévisions avait manqué à ses obligations en matière d'honnêteté et de rigueur de l'information, après la diffusion fin 2018 par France 3 d'une photo retouchée, censée illustrer la mobilisation des Gilets jaunes.

Selon une information dévoilée ce 23 septembre par le syndicat FO de France Télévisions, le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a estimé que le groupe France Télévisions avait manqué à ses obligations en matière d'honnêteté et de rigueur de l'information, après la diffusion, neuf mois plus tôt par France 3, d'une photo d'une manifestation de Gilets jaunes retouchée pour masquer une inscription «Macron dégage».

La séquence mise en cause remonte au 15 décembre 2018. Plusieurs internautes s'étaient alors étonnés de la diffusion d'une photo de presse tronquée pour illustrer la mobilisation des Gilets jaunes à Paris lors de l'édition nationale du 19/20 de France 3.

L'épisode avait suscité un tollé sur les réseaux sociaux. De nombreux téléspectateurs et l'auteur de la pancarte, Jean-Baptiste Reddé, alias «Voltuan», militant connu pour ses nombreuses pancartes brandies en manifestations, avaient saisi le CSA.

Interrogé par RT France, l'activiste avait décrit la retouche de l'image comme un «acte de censure» qui «donne une mauvaise image des journalistes».

Comme le rapporte l'AFP, dans sa décision prise cet été, le CSA a estimé que «la diffusion d'une photographie ainsi modifiée, altérant sa signification dans un contexte particulièrement sensible», constituait «un manquement à l'exigence d'honnêteté de l'information» qui s'impose à France Télévisions et «un manquement à l'obligation de rigueur dans la présentation et le traitement de l'information».

Le CSA a cependant estimé qu'il n'y avait pas lieu d'infliger une sanction au groupe public, qui «ne conteste pas l'existence de ce manquement, a immédiatement pris l'initiative d'informer les téléspectateurs et les acteurs du secteur audiovisuel de l'erreur commise et de s'en excuser», et a en outre affirmé avoir «mis en œuvre une série de mesures [...] pour éviter, à l'avenir, la réitération de manquements de cette nature».

Lire aussi : Le manifestant dont le panneau a été retouché par France 3 annonce avoir saisi le CSA

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»