Mairie de Paris : Cédric Villani devrait annoncer sa candidature indépendante de LREM

Mairie de Paris : Cédric Villani devrait annoncer sa candidature indépendante de LREM© JOEL SAGET Source: AFP
Cédric Villani prend la pose pour une session photographique à Paris le 12 juin (image d'illustration).

Il a assuré qu'il n'était pas frondeur, mais a tout de même préparé une candidature dissidente de son parti présidentiel pour tenter de prendre la mairie de Paris en 2020. Cédric Villani est prêt à annoncer officiellement sa candidature.

Le 26 août, le président de l'Assemblée nationale et fidèle marcheur Richard Ferrand avait prévenu Cédric Villani qu'une candidature indépendante mènerait à un échec, assortissant cet avertissement, au micro d'Europe 1, d'une pique à l'égard de l'excentrique mathématicien : «Cédric Villani a été investi par La République en marche, c'est comme ça qu'il est devenu député. A l'époque, il n'a pas contesté le choix de la CNI [Commission nationale d'investiture].» Il en fallait davantage pour décourager le médaillé Fields : plusieurs sources médiatiques dont Les Echos et le service politique de FranceInfo ont fait savoir ce 28 août que Cédric Villani annoncerait officiellement sa candidature dissidente le 4 septembre pour tenter de prendre la capitale française.

Candidat malheureux à l'investiture de La République en marche pour cette course municipale, Cédric Villani a dû céder sa place à Benjamin Griveaux qui a été choisi par la Commission nationale d'investiture LREM au mois de juillet.

Le 25 août dans une interview au Journal du dimanche, Benjamin Griveaux, candidat désigné par le parti présidentiel, avait encore dit son espoir de faire revenir Cédric Villani «dans sa famille» – celui-ci avait d'ailleurs annoncé en juillet qu' «être frondeur n'était pas [s]on genre». Pourtant depuis la fin du mois de juillet, selon les informations de FranceInfo, Cédric Villani continuait de préparer sa candidature en rencontrant des responsables politiques dont François Bayrou et Edouard Philippe. Surtout, il aurait rencontré l'ancien conseiller en communication de François Hollande, Gaspard Gantzer, à deux reprises. Celui-ci est également candidat à la mairie de Paris et ils auraient évoqué ensemble un potentielle alliance au second tour de l'élection.

Pour l'heure, l'ambition annoncée par Cédric Villani est de rendre «le pouvoir de vivre» à Paris à ses habitants, à en croire ces mêmes sources médiatiques. Selon Les Echos, le candidat pourrait chercher à attirer des électorats écologiste et de gauche, d'ordinaire plus fidèles à la socialiste Anne Hidaldgo et au parti Europe-Ecologie-Les Verts. Le journal relève d'ailleurs que lors de la course à l'investiture, le député de l'Essonne avait déclaré avoir «l'ambition […] d'être le premier maire véritablement écologiste de Paris.»

Selon les informations du Canard enchaîné, le patron de LREM, Stanislas Guerini, a pour sa part annoncé que Cédric Villani serait «exclu dans la minute» du parti présidentiel en cas de candidature indépendante... Le mathématicien fait-il peur aux marcheurs ? Ou cette crispation traduit-elle un début de campagne fragile du côté de Benjamin Griveaux ?

Pendant ce temps, le candidat qui porte si souvent une broche en forme d'araignée au revers de sa veste s'est assuré de ses soutiens et devrait prochainement fonder un micro-parti fondé sur le socle de l'«association des amis de Cédric Villani», toujours d'après le quotidien économique. La bataille peut commencer.

Lire aussi : Mairie de Paris : après avoir retiré sa candidature pour soutenir Villani, Mahjoubi rallie Griveaux

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»