Migrants: Hollande et Merkel reviennent à des quotas obligatoires, les internautes réagissent

© Philippe Wojazer Source: Reuters

Le binôme devrait soumettre le 14 septembre aux autres membres de l'Union la mise en place d'un mécanisme «permanent et obligatoire d'accueil des réfugiés» en Europe. Une initiative saluée par certains mais conspuée par d'autres. Revue de web.

Après la diffusion de cette terrible image d'un petit syrien retrouvé noyé sur une plage turque alors que sa famille cherchait à rejoindre l'Europe, le président français et la chancelière allemande voulaient un geste fort. Le duo franco-allemand a donc annoncé jeudi dans l'après-midi qu'il soutenait la mise en place de quotas contraignants d'accueil des réfugiés au sein de l'Union. 

La proposition qui avait été rejetée au printemps dernier par les «28» faute d'un réel consensus sur cette épineuse question, revient donc en force sur la table européenne. Si certains applaudissent des deux mains, d'autres s'interrogent.

«Mieux vaut tard que jamais!» se réjouissent donc une partie des internautes qui apprennent la nouvelle.

Un enthousiasme pas forcément partagé dans la twittosphère puisque les premières critiques pointent le bout de leur nez sur ce refrain de Dalida: «des paroles, des paroles, des paroles»

Et puis il y a aussi les twittos qui évoquent la responsabilité de l'Europe dans cette crise mondiale.

Certains internautes s'inquiétant ouvertement des implications d'une telle décision...tant en France que dans la Méditerranée.

La proposition devrait être soumise aux 28 ministres de l'Intérieur de l'Union le 14 septembre prochain.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales