Malgré la promesse de Macron, 400 écoles primaires rurales devraient fermer à la rentrée 2019

Malgré la promesse de Macron, 400 écoles primaires rurales devraient fermer à la rentrée 2019© FRED TANNEAU Source: AFP
Image d'illustration.

Selon un document du ministère de l'Education nationale consulté par Le Parisien, 400 écoles devraient fermer dans les zones rurales. Au terme du grand débat, Emmanuel Macron s'était engagé à n'en fermer aucune... sans l'accord du maire.

C'était l'une des annonces phares d'apaisement d'Emmanuel Macron au terme du Grand débat, destiné à répondre aux attentes des Gilets jaunes : pas de fermetures d’écoles et d’hôpitaux jusqu'en 2022... mais il existait pourtant une nuance importante : sans l'accord du maire de la commune. Du moins «d'ici à la fin du quinquennat», avait-il promis lors de la conférence de presse de restitution du débat, le 25 avril dernier.

Mais l'engagement, pourtant confirmé par le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer deux jours plus tard, le 27 avril, sur France Info, serait caduque. Enquête du ministère de l'Education nationale à l'appui, Le Parisiendaté de ce 2 juillet révèle que 400 écoles pourraient fermer pour la rentrée 2019. Car les maires des communes concernées auraient donné leur accord. 150 fermetures sur les 400 dépendraient de l'administration. 250 seraient le résultat de fusions ou de regroupements d'établissements scolaires, les Regroupements pédagogiques concentrés (RPC).

De quoi hérisser encore un peu plus la «France périphérique» (selon le terme consacré par le géographe français Christophe Guilluy dans le livre du même nom) où l'éloignement des services publics et le coût des transports restent des questions cruciales. Le Parisien rapporte le cas de la Somme, département particulièrement touché, avec une 30 fermetures d'écoles qui fonctionnaient sur le principe, faute d'élèves en nombre suffisant, de la classe unique.  

Lire aussi : Mobilisation des enseignants : que reprochent-ils aux réformes Blanquer ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»