Burkini dans les piscines publiques : après Grenoble, Villeurbanne ?

Burkini dans les piscines publiques : après Grenoble, Villeurbanne ?© Jean-Christophe MAGNENET Source: AFP
Une femme portant le burkini sur une plage niçoise en 2016 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Après Grenoble, la ville de Villeurbanne se retrouve confrontée à la problématique du burkini dans les piscines publiques. Le collectif Alliance citoyenne annonce vouloir une rencontre avec la municipalité de VIlleurbanne pour en discuter.

Le quotidien local Le Progrès fait savoir le 2 juillet que des activistes musulmanes s'entretiennent régulièrement afin de faire changer le règlement intérieur des piscines publiques. Contactée par le journal, l'une d'elles, du collectif Alliance citoyenne, annonce avoir demandé un rendez-vous au maire de Villeurbanne Jean-Paul Bret (Parti socialiste) pour permettre l'autorisation du «maillot couvrant». La démarche est également soutenue par un autre groupe Facebook, lié à l'Alliance citoyenne, «Entre sœurs Lyon». Ses membres organisent une réunion publique à Villeurbanne le 3 juillet pour faire «changer les choses et les mentalités». 

L'Alliance citoyenne a été à l'initiative des actions coup de poing à Grenoble, où des militantes ont investi de force une piscine vêtues d'un burkini.

Lyon, ville bientôt touchée par le burkini ?

Si Villeurbanne semble être la prochaine cible, Alliance citoyenne a également averti sur son compte Facebook, le 24 juin : «A Lyon aussi il va y avoir des revendications pour l’accès aux piscines.»

Certaines membres du groupe «Entre sœurs Lyon» s'y renseignent en outre sur les endroits de la région lyonnaise où il est possible de se baigner en burkini sans danger.

Lire aussi : Le burkini ? Une «provocation» aux relents d'«intégrisme religieux», selon l'Insoumis Quatennens

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix