Vincent Lambert : le médecin annonce un nouvel arrêt des traitements à compter d'aujourd'hui

Vincent Lambert : le médecin annonce un nouvel arrêt des traitements à compter d'aujourd'hui© FRANCOIS NASCIMBENI Source: AFP
Le CHU de Reims où Vincent Lambert se trouve.

L'arrêt des traitements de Vincent Lambert, patient tétraplégique en état pauci-relationnel depuis plus de 10 ans, reprend «ce mardi» 2 juillet, selon des propos rapportés par le médecin du CHU de Reims à la famille.

«Le cours de la procédure d'arrêt des traitements», à laquelle la Cour de cassation avait ouvert la voie le 28 juin, «sera poursuivi à partir de ce jour», a déclaré ce 2 juillet par courriel le docteur Vincent Sanchez à chacun des membres de la famille de Vincent Lambert, patient tétraplégique en état pauci-relationnel depuis plus de 10 ans.

Dans ce message envoyé à la mi-journée et dont l'AFP a eu connaissance, le médecin en appelle «à la responsabilité de chacun» afin que «l'accompagnement de Vincent Lambert soit le plus paisible, intime et personnel possible».

La Cour de cassation a cassé le 28 juin le jugement précédemment rendu par la Cour d'appel de Paris qui avait ordonné quelques jours plus tôt la reprise de l'alimentation et l'hydratation de Vincent Lambert, ancien infirmier de 42 ans très grièvement blessé dans un accident de la route en 2008.

La Cour de cassation a estimé que les conditions juridiques permettant à la Cour d'appel de se déclarer compétente n'étaient pas réunies. Cette décision est semble-t-il le dernier acte d'une bataille juridique de plusieurs années entre les membres de la familles de Vincent Lambert.

La mère de Vincent Lambert, Viviane, opposée à l'arrêt des traitements, avait pris la parole le 1er juillet à l'ONU à Genève pour lancer «un appel au secours». «Sans votre intervention, mon fils Vincent Lambert sera euthanasié par un médecin en raison de son handicap cérébral», avait-elle affirmé. L'avocat de l'épouse de Vincent Lambert, Rachel [par ailleurs sa tutrice légale], a estimé quant à lui que ce dernier acte juridique mettait un «point final» à cette affaire selon les propos retransmis par l'AFP.

«Ils ne vont pas le débrancher, ils vont arrêter de l’alimenter et de l'hydrater [...] Ils ne vont pas le laisser mourir, ils vont le faire mourir», s'est indigné de son côté le comité de soutien à l'ancien infirmier sur Twitter. 

Le processus «d'arrêt des traitements» de Vincent Lambert devrait mener à son décès dans les prochains jours.

Lire aussi : «La vie pour Vincent» : marche blanche en soutien à Vincent Lambert à Paris

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»