Google Street View révèle-t-il... une agression boulevard de la Chapelle à Paris ? (PHOTO)

Google Street View révèle-t-il... une agression boulevard de la Chapelle à Paris ? (PHOTO)
Capture d'écran de Google Street View

Alors que l'explosion de la délinquance dans la capitale fait réagir, une capture d'écran de Google Street View fait surface sur les réseaux sociaux. Toujours d'actualité, la photographie dévoile une scène particulière dans le XVIIIe arrondissement.

Outil informatique censé permettre à l'internaute, selon la description de l'application, d'explorer «des sites célèbres du monde entier», de découvrir «des merveilles naturelles», ou encore de visiter virtuellement des lieux divers et variés, Google Street View offre une scène de vie un peu particulière, au 112, boulevard de la Chapelle, à Paris.

Lors de l'exploration de cette adresse du XVIIIe arrondissement sur internet, on peut en effet distinguer un jeune homme être maintenu sur le capot d'une voiture par un autre qui le tient par la gorge, le poing serré, sous le regard des passants. Les visages ont été floutés, comme cela est d'usage lors des photographies prises dans le cadre de cette application. On ignore le contexte dans lequel cette scène est survenue.

Google Street View révèle-t-il... une agression boulevard de la Chapelle à Paris ? (PHOTO)
Capture d'écran Google Street View

Tandis que les récentes révélations chiffrées sur l'explosion de la délinquance dans la capitale font grand bruit dans la presse (les autorités se renvoyant la balle), l'homme politique de droite Nicolas Dupont-Aignan a saisi l'occasion pour relayer l'image sur Twitter, évoquant selon ses termes une «agression en flagrant délit». L'image était toujours disponible sur Google Street View le 20 juin en début d'après-midi. 

Lire aussi : Explosion de la délinquance à Paris : la Ville accuse l'Etat... et la police se désole

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»