Pour justifier la diffusion de la finale de la ligue des champions, BFM invoque... les Gilets jaunes

Pour justifier la diffusion de la finale de la ligue des champions, BFM invoque... les Gilets jaunes© Gabriel Bouys Source: AFP
Une affiche annonce le match de football de la finale de la Ligue des champions opposant Liverpool à Tottenham Hotspur, à Madrid, le 29 mai 2019.

BFM TV diffusera exceptionnellement Tottenham-Liverpool malgré les réserves du CSA qui estime que la chaîne d’information contrevient à ses obligations. Pour se justifier, BFM TV invoque la nécessité de «fédérer» après la crise des Gilets jaunes.

Non, ce ne sont pas les retombées économiques qui animent la chaîne BFM TV pour diffuser le 1er juin la finale de la Ligue des champions, la plus prestigieuse des compétitions européennes de football. Ou du moins pas seulement.

Alain Weill, le PDG d'Altice France, groupe propriétaire de la chaîne d'information en continu, qui appartient au milliardaire Patrick Drahi, invoque une raison autrement plus politique et sociale, selon des propos rapportés par Le Monde. «Après une période où la France a vécu des tensions et des violences à l’occasion du mouvement des Gilets jaunes, nous voulons proposer un moment fédérateur et positif aux Français», a assuré Alain Weill pour justifier le type de programme que la chaîne d'information en continu diffusera de manière «exceptionnelle», selon ses termes.

Une justification peu orthodoxe qui intervient alors que les concurrents de BFM TV, France Télévisions, TF1, M6 et Canal+, ont tous tenté de protester auprès du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), rappelant que la convention de la chaîne ne lui permettait pas de diffuser une telle compétition. Un avis partagé par l’organisme de régulation, qui a envoyé un courrier en ce sens en avril à Alain Weill. Mais le groupe n'a pas tenu compte de cet avertissement et diffusera quand même le match arguant qu'il a une interprétation différente de sa convention.

BFM TV avait été l’objet des critiques des Gilets jaunes qui avaient même organisé des rassemblements devant ses locaux à Paris. Ils accusaient la chaîne d'information en continu de ne pas rendre compte avec justesse de la mobilisation.

Lire aussi : «La porte est ici» : recadré par le présentateur, un Gilet jaune quitte le plateau de BFM (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»