Trocadéro : des litres de faux sang pour alerter sur «l'anéantissement du monde vivant» (IMAGES)

Trocadéro : des litres de faux sang pour alerter sur «l'anéantissement du monde vivant» (IMAGES)© François Guillot Source: AFP
Manifestation du groupe d'action Extinction Rebellion devant la Tour Eiffel pour alerter sur le déclin de la biodiversité, le 12 mai 2019 à Paris.
Suivez RT France surTelegram

Le mouvement Extinction Rebellion a organisé ce 11 mai au Trocadéro, à Paris, une action spectaculaire afin d’«alerter sur l'anéantissement du monde vivant».

Des membres du mouvement Extinction Rebellion ont versé ce 12 mai du faux-sang sur les marches du Trocadéro à Paris, afin d'alerter contre le déclin accéléré de la biodiversité et dénoncer l'inaction du gouvernement en la matière.

Vêtus de noir, les jeunes militants s'étaient munis de 300 litres de liquide rouge, fait d'un mélange de colorant alimentaire et de maïzena. Pour marquer les esprits et faire un coup d'éclat, ils ont déversé leurs bidons sous les yeux médusés des nombreux touristes et de membres des forces de l'ordre présents dans le secteur. «C’est le sang des humains, des animaux qui meurent aujourd’hui et qui vont mourir demain», a expliqué à Sputnik une militante.

Muni de grandes banderoles indiquant «Extinction Rebellion» et «Stop à la 6e extinction de masse», les activistes se sont recueillis plusieurs minutes en silence. Avant de se mettre à nettoyer les marches.

Une autre action à Bordeaux

A Bordeaux, six personnes se revendiquant du même mouvement ont été placées en garde en vue ce même jour pour avoir participé à l'accrochage dans la nuit d'une grande banderole sur laquelle était écrite «Chirac reviens», sur des échafaudages de la Chambre de Commerce et d'Industrie, place de la Bourse, haut lieu touristique. Un message qui a de quoi questionner et visait d'abord, selon un organisateur, à «interloquer les gens».

D'après la police, les six personnes ont été interpellées sur place pour «mise en danger délibérée de la vie d'autrui», à savoir celle des passants se trouvant sous l'échafaudage et des policiers et pompiers intervenus sur les lieux. La banderole a été retirée par les pompiers le matin.

Selon le dernier rapport des experts de l'ONU sur la biodiversité (IPBES), publié le 6 mai, un million d'espèces (sur 8 millions) sont menacées d'extinction, dont beaucoup dans les prochaines décennies. Extinction Rebellion France s'est structuré ces derniers mois, sur le modèle du mouvement né à l'automne 2018 au Royaume-Uni et qui prône la désobéissance civile non violente pour contraindre gouvernants et responsables à changer de politique en matière écologique.

Lire aussi : Monsanto a fiché secrètement politiques et journalistes pour faire du lobbying pro-glyphosate

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix