Confusion ? CNews utilise des images de 2018 pour illustrer le «bain de foule» de Macron au Touquet

Confusion ? CNews utilise des images de 2018 pour illustrer le «bain de foule» de Macron au Touquet© FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Macron au Touquet, le 2 avril 2018 (image d'illustration).

Dans une séquence consacrée à la venue d'Emmanuel Macron au Touquet le 21 avril 2019, la chaîne d'information a diffusé des images montrant Emmanuel Macron serrer des mains... aux côtés d'Alexandre Benalla. Une scène datant du début de son mandat.

«Même en tenue de sport et en vacances, il se prête au jeu des photos», commence la voix off d'une séquence diffusée par CNews (mais retirée depuis du compte YouTube de la chaîne), consacrée à la venue d'Emmanuel Macron au Touquet, dans le Pas-de-Calais. Sur les images accompagnant le commentaire, présentées comme datant du 21 avril 2019, photographies et poignées de mains. Mais la vidéo utilisée en début de reportage date en réalité de 2018, comme l'a repéré, entre autres, le journaliste et militant Juan Branco.

Sur les images de ce «bain de foule» pris en début de mandat par le président de la République, on peut en effet notamment apercevoir un certain... Alexandre Benalla. Un indice qui met la puce à l'oreille, le chef d'Etat s'étant depuis éloigné de son ancien chargé de mission.

La scène, dans laquelle on voit le président, sac de sport sur l'épaule, serrer la main de quelques badauds, a en fait été tournée le 31 mars 2018, lors d'une précédente venue d'Emmanuel Macron au Touquet. Elle avait alors été diffusée... par CNews.

Le 21 avril 2019, le dirigeant français, venu passer le week-end pascal dans le Pas-de-Calais en cette nouvelle journée de mobilisation des Gilets jaunes, a bel et bien serré des mains, mais avec des vêtements plus conventionnels. La séquence est notamment visible à la fin du sujet diffusé par CNews.

Auteur: RT France

Selon CheckNews, le passage erroné n'a été diffusé qu'une seule fois à l'antenne, la chaîne s'étant vraisemblablement rendu compte de son erreur. CNews plaide «une erreur humaine d’une jeune journaliste pigiste» et affirme avoir décidé de cesser sa collaboration avec cette dernière.

Lire aussi : Les week-ends de Macron à la Lanterne surchargent la police des Yvelines

Louis Maréchal

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»