Municipales à Paris : Mounir Mahjoubi aurait dépensé 1 000 euros pour tester sa popularité

Municipales à Paris : Mounir Mahjoubi aurait dépensé 1 000 euros pour tester sa popularité© Benoit Tessier Source: Reuters
Benjamin Griveaux et Mounir Mahjoubi quittent le palais de l'Elysée après un conseil des ministres, le 25 octobre 2017.

Le secrétaire d’Etat au Numérique aurait déboursé la somme de 1 000 euros pour être testé dans les sondages face à son potentiel rival, Benjamin Griveaux, dans le cadre de sa candidature à l'investiture LREM aux municipales, à Paris, en 2020.

Si les personnalités politiques affirment souvent faire fi des sondages, il semblerait que cela ne soit pas le cas de Mounir Mahjoubi. Dans un article publié le 17 mars, le Journal du dimanche (JDD) rapporte que le secrétaire d’Etat au Numérique, candidat déclaré aux municipales de 2020 à Paris, aurait commandé un sondage auprès de l’Institut Ifop-Paris Match afin d'observer la réaction des Parisiens dans le cas où il figurerait parmi ceux qui souhaiteraient succéder à Anne Hidalgo. Pour ce faire, il aurait personnellement dépensé 1 000 euros.

Dans cette étude, Mounir Mahjoubi disposerait d'un score plus qu’honorable face à ses concurrents potentiels, parmi lesquelles figurerait Benjamin Griveaux. En outre, selon elle, le secrétaire d’Etat au Numérique serait plus populaire que l’actuel porte-parole du gouvernement auprès des sondés résidant dans la région parisienne (38% d’opinions favorables contre 27%). Pour autant, la part des sondés résidant dans la capitale n’y serait pas précisée.

Toujours selon le JDD, Mounir Mahjoubi aurait chargé ses équipes de rédiger l’analyse accompagnant le sondage. «Sur l'agglomération parisienne, la popularité de Mounir Mahjoubi est proche des scores de personnalités de tout premier plan telle que Rachida Dati [40%] ou Anne Hidalgo», y apprendrait-on.  

Quant au taux de «mauvaises opinions», Mounir Mahjoubi réaliserait, là aussi, une meilleure performance que Benjamin Griveaux (17% contre 30%). Seul motif de consolation pour ce dernier, sa «progression spectaculaire dans les communes rurales». Une «performance» qui susciterait à coup sûr le désintérêt d’un candidat à Paris...

Lire aussi : Mounir Mahjoubi annonce sa candidature aux municipales à Paris

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»